Catégories
Vin et spiritueux

10 choses à savoir sur Angel’s Envy

Si le bourbon est une vieille industrie basée sur la tradition, Angel’s Envy est le rebelle adolescent. Par rapport à nombre de ses prédécesseurs vieux de plusieurs générations, Angel’s Envy est une jeune marque qui ne respecte pas toujours les règles. Il fait partie des premières marques de whisky américaines à utiliser un processus de double maturation couramment utilisé dans la production de scotch, et son expression originale est vieillie à la fois dans du chêne américain neuf et d'anciens fûts de porto.

Depuis son lancement en 2011, la vision unique d'Angel’s Envy sur le bourbon du Kentucky a fait de la marque un nom familier – montrant que même la plus ancienne école des spiritueux peut faire une mise à jour de temps en temps.

Ce qui a commencé comme un rêve de famille (et un projet de retraite) s'est maintenant transformé en une marque de bourbon disponible dans les 50 États et plusieurs pays du monde. En fait, à partir de février 2020, Angel’s Envy a commencé la distribution internationale au Royaume-Uni, en Australie, au Canada et à Singapour. De plus, la jeune entreprise compte trois générations de la famille Henderson dans ses rangs. Voici 10 autres joyaux à connaître sur Angel’s Envy.

Angel’s Envy a mis fin à la retraite d’un maître distillateur.

Angel’s Envy a commencé comme une idée partagée entre un père et son fils. Le maître distillateur Lincoln Henderson était à la retraite depuis plusieurs années lorsque son fils, Wes, l’a approché pour la première fois pour se lancer en affaires ensemble. À ce moment-là, Lincoln avait déjà eu un impact significatif dans le monde de la distillation. Par exemple, au cours de ses années chez Brown-Forman, l’une des plus grandes sociétés américaines de spiritueux et de vins, Lincoln a développé des marques renommées telles que Woodford Reserve et Gentleman Jack.

Bien qu'il soit à la «retraite», Lincoln a gardé le doigt sur le pouls de l'industrie du whisky avec un travail de conseil occasionnel. Pendant ce temps, son fils Wes avait été PDG de Master Distiller Select LLC. Auparavant, il était président et chef de la direction de Conecuh Ridge Distillery, le producteur du whisky Clyde May. Wes a convaincu son père de sortir de sa retraite pour concrétiser la vision de Lincoln de lancer une marque de bourbon en famille. Le fils aîné de Wes, Kyle, a rapidement rejoint l'entreprise, suivi par ses plus jeunes fils Andrew, Spencer et Connor.

Il est de fabrication américaine et d’inspiration écossaise.

Wes et Lincoln ont décidé d'explorer la finition secondaire des tonneaux, comme l'utilisation de barils de porto, une technique couramment utilisée dans le scotch et rarement vue dans le bourbon. Alors que quelques autres marques proposent des bourbons finis, généralement via des versions extrêmement limitées, Angel’s Envy a été parmi les premières marques américaines à s'engager dans le concept et à sortir des bourbons et des seigle de base en utilisant des barils de finition. C’est également la marque la plus performante sur le plan commercial qui utilise cette technique.

Les saveurs peuvent varier considérablement d'un baril à l'autre, donc Angel’s Envy se mélange en petits lots pour s'assurer que chacun répond à la même norme de saveur constante.

Angel’s Envy a une grande estime de lui-même.

Le petit pourcentage de spiritueux perdu chaque année lors du vieillissement en barrique jusqu'à l'évaporation est traditionnellement appelé «la part des anges». Selon certaines informations, après avoir goûté son bourbon fini, Lincoln a plaisanté en disant que si la part de l'ange est ce qui s'évapore, alors les anges envient ce qui reste dans le tonneau. Ainsi, Angel’s Envy est né.

Le bouchon de chaque bouteille est fraîchement dépassé.

Bien que le premier whisky de la marque devait sortir en octobre 2010, le maître distillateur Lincoln a retardé le lancement de six mois jusqu'à ce qu'il juge le liquide parfait. Cependant, les bouteilles étaient déjà estampillées avec la date de lancement initialement prévue: 10/10. Angel’s Envy s’est volontairement abstenu de mettre à jour ses bouchons, conservant le 10/10 pour rappeler que, en matière de whisky, la perfection vaut la peine d’attendre.

Chaque année, les fans d’Angel’s Envy plantent des milliers d’arbres sans lever le petit doigt.

Pour célébrer le Mois national du patrimoine des bourbons chaque septembre, Angel’s Envy organise son initiative Toast the Trees, appelant les fans à soutenir la marque et le chêne blanc requis qui la rend si savoureuse. L’objectif du programme est de sensibiliser le public au besoin croissant d’une population de chênes blancs saine et sûre, d’autant que la popularité du bourbon ne cesse de croître aux États-Unis et dans le monde.

C’est une bonne affaire: Angel’s Envy plante un arbre pour chaque tâche accomplie par les fans. Partagez une photo avec le hashtag #ToastTheTrees, l'entreprise plante un arbre. Ou un défi encore meilleur: répondez à un quiz sur le rôle du chêne dans la production de bourbon, et plus vous obtenez de bonnes réponses, plus d’arbres sont plantés. Plus il y a d'arbres, plus il y a de barils; et plus il y a de barils, plus il y a de bourbon.

Le bourbon japonais fini Mizunara d’Angel’s Envy a des ailes.

Angel’s Envy a récemment publié son Kentucky Straight Bourbon en édition limitée, fini en fûts de chêne japonais Mizunara, pour célébrer le 10e anniversaire de son fondateur. Il a fallu cinq ans au directeur de production, Kyle Henderson, pour se procurer les rares barils de Mizunara inutilisés qui ont été utilisés pour terminer la sortie. Selon les critiques, le whisky corsé présente des notes de pomme, de fumée et de poivre noir. Livrée dans une carafe en cristal réutilisable ornée d'ailes d'ange, cette bouteille est vendue 350 $.

La marque a pris la distillation du centre-ville – une première à Louisville.

Bien qu’Angel’s Envy ait été lancé en 2011, il n’avait pas sa propre distillerie avant 2013. Jusqu'au 9 juillet 2013, lorsque la marque a inauguré sa distillerie au centre-ville de Louisville, Angel’s Envy utilisait de petits lots de whisky provenant de diverses distilleries. Distiller dans ce bâtiment particulier était particulièrement significatif pour Lincoln, car son propre père y avait travaillé des années auparavant. La distillerie a été achevée et ouverte au public en 2016, devenant la première distillerie de whisky à pleine production au centre-ville de Louisville.

La distillerie du centre-ville a eu un hoquet le jour de l'ouverture. (Ou plutôt un éternuement.)

Le tout premier jour de l’ouverture de la distillerie, selon un porte-parole, la production d’Angel’s Envy avait besoin pour broyer l’orge maltée – qui est utilisée dans la purée – dans la cuisinière. Cependant, au lieu que l'orge entre dans les réservoirs, elle a été soufflée dans la salle du moulin, ce qui a permis de couvrir le sol d'un pied et demi d'orge maltée. Il a fallu six heures, et de nombreux employés, pour nettoyer l'espace.

La marque mise sur le marketing de bouche à oreille.

Angel’s Envy dispose d’une équipe de plus de 50 Whisky Guardians, des experts locaux en spiritueux dont le travail consiste à éduquer leurs communautés sur le bourbon – en particulier Angel’s Envy. Avec des membres basés partout, de Singapour, à Melbourne, à Louisville, le programme a été créé sur la base de la conviction que la meilleure façon d'atteindre une nouvelle communauté passe par les personnes qui y vivent et y travaillent déjà. Les Whisky Guardians sont des amoureux de l'esprit qui sont très actifs dans leurs communautés d'accueil locales. Ils organisent des événements Angel’s Envy pour leurs communautés locales, faisant passer le mot sur la marque.

Angel’s Envy s’envole dans le monde entier.

En moins de 10 ans depuis son lancement initial en 2011, le bourbon a élargi sa distribution dans les 50 États américains. Et, à partir de février 2020, Angel’s Envy a commencé la distribution internationale au Royaume-Uni, en Australie, au Canada et à Singapour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *