Catégories
Vin et spiritueux

Comment le film Mega-Hit a-t-il changé latéralement le pinot noir (et le merlot)?

introduction

Comment le roman et le film De côté changer le marché du vin en Amérique du Nord? Dans le livre, le personnage Miles est décrit comme un snob de vin, mais qu'est-ce qui définit vraiment un snob de vin? Que devez-vous savoir si vous voulez devenir un écrivain à succès?

Dans cet épisode du podcast Unreserved Wine Talk, je discute avec Rex Pickett, auteur du livre et du film méga-hit De côté.

Vous pouvez trouver les vins dont nous avons discuté ici.

Points forts

  • Comment le temps a-t-il été un grand ami pour De côté?
  • Qu'en est-il des personnages de De côté qui vous fait vous sentir unique?
  • Comment le vin et la région viticole de Californie sont-ils devenus une partie importante de la vie de Rex?
  • Pourquoi Rex commence-t-il par affiner le personnage et mettre son écriture?
  • Que vous dit Rex quand il parle de snobs de vin?
  • Quelle est la principale différence que vous pouvez voir dans les profondeurs du monde du vin par rapport aux autres types d'alcool?
  • Comment pouvez-vous apprécier la prose violette de l'écriture du vin?
  • Quel changement voyez-vous sur le marché du vin rouge à la suite de De côté?
  • Pourquoi Rex pense-t-il que Merlot avait besoin d'une correction du marché après sa popularité dans les années 90?
  • Que pouvez-vous attendre d'une bouteille de Hitching Post Pinot Noir?
  • Pouvez-vous espérer une expérience différente de la De côté jouer par rapport au film et au livre?
  • Où est-ce que Verticale s'intégrer à l'histoire personnelle de Rex?
  • Quels sont les meilleurs conseils de Rex pour vous en tant qu'écrivain en herbe?

Commencez la conversation: cliquez ci-dessous pour partager ces conseils sur le vin

À propos de Rex Pickett

Rex Pickett est l'auteur du roman De côté, le film primé à plusieurs reprises d'Alexander Payne du même titre. De côté a capturé plus de 350 critiques et récompenses d'organismes de récompenses, dont 2 Golden Globes, un Academy Award du meilleur scénario adapté, le prestigieux Writers Guild Award, 6 Indie Spirit Awards… et la liste est longue. Rex a écrit et réalisé deux longs métrages indépendants, California Without End et From Hollywood to Deadwood (Island Pictures). Il a écrit le Meilleur court métrage d'action en direct, primé aux Oscars en 2000, My Mother Dreams the Satan’s Disciples à New York.

Le sien De côté suite Verticale a remporté la médaille d'or de la fiction des Independent Publisher Book Awards en 2012. Son Sideways 3 Chili forme la dernière étape de la trilogie. En 2012, Rex a adapté son roman en Sideways: le jeu. Il a mis en scène quatre records, d'abord au Ruskin Group Theatre de Santa Monica où il a fonctionné pendant 6 mois, puis au La Jolla Playhouse, où il a battu tous les records de fréquentation pour un événement non musical dans leurs 35 ans d'histoire, avec 3- fois lauréat du Tony Award gagnant Des McAnuff.

En 2017, en collaboration avec le compositeur Anthony Adams, Rex tourne son attention vers la version musicale de De côté. Deux ans plus tard, le livre de la comédie musicale est terminé, la moitié des chansons sont composées et enregistrées, et un directeur de théâtre musical trois fois récompensé par un Tony Award (qui sera annoncé prochainement) est venu à bord. Il est fort probable que la production «d'atelier» (ou première) aura lieu dans la dernière partie de 2020.

Rex a grandi dans le sud de la Californie, diplômé de l'Université de Californie à San Diego (UCSD). Il était un spécialiste des projets spéciaux, spécialisé dans la critique littéraire et cinématographique et l'écriture créative. Membre de la Writers Guild of America, de la Dramatists Guild, et maintenant ASCAP, Rex a connu du succès dans la fiction, la scénarisation, le cinéma indépendant et maintenant la scène. Les documents Rex Pickett sont désormais inscrits dans son alma mater UCSD dans les collections et archives spéciales de la Geisel Library.

Ressources

Avis sur les vins

Rejoignez-moi sur Facebook Live Video

Rejoignez-moi sur Facebook Vidéo en direct tous les deux mercredis à 19 h, heure de l'Est pour une discussion décontractée sur le vin. Vous voulez savoir quand nous allons vivre?

Ajoutez ceci à votre calendrier:

Taguez-moi sur les réseaux sociaux

Taguez-moi sur les réseaux sociaux si vous avez aimé l'épisode:

Soif de plus?

  • Inscrivez-vous à mon cours de vidéo sur le vin en ligne gratuit où je vais vous guider Les 5 erreurs d'accords vins et mets qui peuvent ruiner votre dîner (et comment les réparer pour toujours!)
  • Rejoignez-moi sur Facebook Vidéo en direct tous les deux mercredis à 19 h, heure de l'Est pour une discussion décontractée sur le vin.
  • Vous trouverez mes livres ici, y compris Unencenchable: une quête délicate des meilleurs vins du monde et des vins rouges, blancs et ivres partout: un voyage imbibé de raisin au verre.
  • La nouvelle édition audio de Rouge, blanc et ivre partout: un voyage imbibé de vin du raisin au verre est désormais disponible sur Amazon.ca, Amazon.com et d'autres sites Amazon spécifiques à chaque pays; iTunes.ca, iTunes.com et d'autres sites iTunes spécifiques au pays; Audible.ca et Audible.com.

Transcription et plats à emporter

Bienvenue dans l'épisode 85!

Comment le film et roman à succès Sideways a-t-il changé le marché du vin en Amérique du Nord? Dans le livre, le personnage Miles est décrit comme un snob de vin, mais qu'est-ce qui définit vraiment un snob de vin? Que devez-vous savoir si vous voulez devenir un écrivain à succès?

C’est exactement ce que nous apprendrons dans cet épisode du podcast Unreserved Wine Talk. Nous discutons avec Rex Pickett, l'auteur du roman Sideways, et le film primé à plusieurs reprises Alexander Payne du même titre. Il me rejoint depuis son domicile en Californie.

Cette conversation a eu lieu il y a plusieurs années, alors gardez cela à l'esprit comme contexte pour les commentaires de Rex.

Je vais inclure un lien pour savoir où vous pouvez trouver la version vidéo de cette conversation et les vins que nous avons dégustés dans les notes de l'émission sur nataliemaclean.com/85.

Si vous voulez découvrir des vins juteux appétissants et ce qu'il faut associer avec eux, inscrivez-vous à mon cours de vin vidéo en ligne gratuit les 5 erreurs d'appariement des vins et des aliments qui peuvent ruiner votre dîner (et comment les réparer pour toujours!)

Allez sur nataliemaclean.com/class et choisissez une heure et une date qui vous conviennent. J'ai hâte de vous voir à l'intérieur de la classe!

D'accord, avec le spectacle!

Vous pouvez également regarder entretien vidéo avec Rex (partie 1 et partie 2) qui comprend du contenu bonus et des questions et réponses en coulisse qui n'étaient pas incluses dans ce podcast.

Bien, tu l'as maintenant! J'espère que vous avez apprécié cette conversation avec Rex Pickett.

Voici mes plats à emporter:

  1. Il est étonnant que le livre de Rex ait pu faire passer le marché du pinot noir de 1% à 5% en Amérique du Nord tout en abaissant le merlot de 18% à 10%.
  2. Je suis d'accord pour dire que le snobisme du vin consiste davantage à être tape-à-l'œil avec des bouteilles cultes coûteuses qu'à être très instruit sur le vin, à moins que vous ne fassiez étalage de ces connaissances comme vous le feriez avec ces bouteilles cultes chères.
  3. Comme Rex, je ne me considère pas non plus comme un critique de vin, mais plutôt comme un conteur. En fait, je me considérerai toujours comme un amateur enthousiaste dans le voyage pour en savoir plus et partager cela avec vous.
  4. Maintenant que j'écris mon troisième livre, qui est un mémoire profondément personnel sur le fait d'être une femme dans le monde du vin, j'ai été fasciné par son observation que «si vous dénudez votre âme d'écrivain et que cela ne fonctionne pas, vous» va tomber sur un air narcissique ou solipsiste. Si vous réussissez, les gens se sentent comme oh mon Dieu, il est allé dans cet endroit vraiment honnête. »
  5. J'adore sa ligne: ce qui est merveilleux avec le vin, c'est un océan de mystère sans fond.

Vous ne voudrez pas manquer la semaine prochaine lorsque je discuterai avec le Dr Tim Dodd, professeur de gestion hôtelière et directeur du Texas Wine Marketing Research Institute à la Texas Tech University. Nous discutons de ce qui vous surprendrait dans la façon dont vous achetez du vin et des techniques utilisées par les détaillants pour déclencher des achats impulsifs dans le magasin. Quelles sont les plus grandes différences entre la façon dont les hommes et les femmes achètent le vin et pourquoi un modèle de vente directe aux consommateurs est-il le meilleur pour vous en tant qu'acheteur? Le Dr Dodd me rejoindra du Texas la semaine prochaine.

En attendant, si vous avez raté l'épisode 64 où nous parlons avec un autre écrivain en voyage, Mike Veseth, auteur de Around the World in 80 Wines, revenez en arrière et écoutez. Je vais partager un court clip avec vous maintenant pour vous mettre en appétit.

Si vous avez aimé cet épisode, veuillez en parler à un ami, en particulier à celui qui s'intéresse au vin fascinant et aux conseils d'écriture que Rex a partagés. Vous trouverez des liens vers les vins que nous avons dégustés, une transcription complète de notre conversation, la version vidéo de ce chat et où vous pouvez nous trouver sur Facebook en direct tous les deux mercredis à 19 h, sur nataliemaclean.com/85.

Et si vous souhaitez vous connecter personnellement, rejoignez-moi dans un cours de vidéo en ligne gratuit sur nataliemaclean.com/class.

Merci d'avoir pris le temps de me rejoindre ici. J'espère que quelque chose de grand est dans votre verre cette semaine, peut-être un climat frais Pinot Noir!

Transcription complète

Natalie MacLean 0:00
Les films primés aux Oscars sont bien plus qu'un simple road trip entre amis au California Wine Country avec Paul Giamatti et l'église Thomas Haden. Le film aborde également les thèmes de l'amour, de l'amitié, de la carrière, de la déception, de la loyauté, de la perte et bien sûr, vous savez, d'une alarme. Mais avant le film, il y avait le livre, un best-seller de côté a été traduit en une douzaine de langues. Et j'ai le privilège aujourd'hui de parler à l'auteur de ce roman phénoménal, Rex Pickett. Bienvenue Rex, et merci beaucoup d'avoir accepté cette interview aujourd'hui. Bien sûr, je n’ai pas eu à quitter ma maison de cette façon.

Natalie MacLean 0:34
C’est la beauté de tout comme l’écriture. Alors, qu'est-ce qui, selon vous, a vraiment attiré les gens dans votre livre et le film, je veux dire, a eu un tel succès, mais quel est l'élément central avec lequel vous pensez que les gens ont vraiment résonné?

Rex Pickett 0:48
Il y avait beaucoup de gens qui n'étaient pas attirés par le livre avant la sortie du film. Et même alors, St. Martin’s Press pour publier le livre n’a fait aucune publicité ou rien. Donc, les gens n'ont commencé à venir au livre que lentement. Ils y viennent souvent. Plus parce que nous faisons de côté pour jouer en ce moment sept ans et demi après le film et nous avons été vendus tous les soirs. Tellement petit théâtre de dispense d'équité donc ils viennent de plus en plus dans le livre. Alors maintenant, pour répondre à votre question, ils sont certainement venus en masse. Je disais à quelqu'un aujourd'hui que le temps est généralement l'ennemi de la plupart des contenus ou des arts, si je puis me permettre, au risque de rester impudique. C'est vraiment l'ennemi le plus éphémère. Le temps a été l'ami de côté encore, à ce jour, c'est comme si le film était sorti hier. Je l'obtiens tous les jours. Je suis sur Twitter et je suis en quelque sorte une grande présence maintenant. Je veux dire, oh mon dieu, auteur latéral suivant Oh mon dieu, M. Genius, peu importe, vous savez, peu importe. Mais du point de vue du cinéma, ils ne font vraiment pas de films comme sur le côté aujourd'hui. Il y a quelque chose de très réel dans ces personnages. Ils ont une certaine dimensionnalité. Ils sont incroyablement imparfaits. Nous sommes tellement habitués aux super-héros invincibles ou, vous savez, s’ils ont un défaut, ils tuent 20 personnes au Royaume-Uni ou quelque chose du genre. Il y a quelque chose de vulnérable dans ces personnages. Et je pense que c'est à cela qu'ils se rapportent et je pense que cela a perduré avec le temps. Et je pense que l'une des choses est que cela revient au gars qui l'a écrit sur le côté est écrit à la première personne du point de vue des miles. Donc je suppose que vous regardez les miles. Et vraiment, même si le livre est un récit romancé de ce que je vivais dans ma vie, c'était vraiment ce que je vivais dans ma vie. J'avais écrit un roman que je ne pouvais pas publier. Ça fait des kilomètres, on ne peut pas publier ce roman. À ce jour encore sur les éditeurs un roman mystère. Si je l'avais publié, d'ailleurs, il n'y aurait jamais eu de côté. Tu sais, j'étais divorcé. J'étais sans ressources. Je n'étais nulle part où je suis allé dans un endroit très personnel. Je suis allé dans un endroit très profond et dans un endroit très honnête, j'ai mis mon âme à nu. C’est difficile à faire si vous enterrez votre âme d’écrivain et ça ne marche pas. Vous allez avoir l'air narcissique ou solipsiste. Si vous réussissez, les gens se sentent comme oh mon Dieu, il est allé dans cet endroit vraiment honnête. Je veux dire, nous allons certainement parler du vin, le vin en était vraiment la toile de fond. Et bien que Rex ait certainement une passion pour le vin et le beurre de cacahuète en particulier, mais je ne pense pas que cela l'aurait aidé à durer. Je pense que ce qui l'inverse est la crédibilité. Ils ont ces personnages dans lesquels ils se sentent vivre. Ils ont presque l'impression d'avoir simplement marché dans la rue sur l'écran d'une certaine manière à l'époque. Je veux dire, maintenant que Paul Giamatti n'est plus tellement Thomas est une grande star de cinéma à l'époque, personne ne savait qui il avait vraiment raison. D'accord, et c'est ainsi que vous commencez par les personnages, les personnages magnifiquement imparfaits que je dois dire plutôt que de dire l'intrigue ou la fin ou le dialogue. Vous savez, j'ai commencé à aller au soleil en tant que Valley qui est le décor latéral juste pour m'éloigner de ma vie. J'ai fait deux longs métrages avec ma femme maintenant ex qui était de huit ans de notre vie. C'était brutal. Et le second a été sorti en salles, il n'a pas bien fonctionné pour des raisons que je n'entrerai pas et j'étais vraiment à peu près nulle part avec moi-même dans ma carrière. Et j'ai commencé à monter dans le nord, c'est seulement à environ deux heures et demie de l'endroit où j'habite Natalie, et c'est vraiment un endroit magnifique. Les salles de dégustation sont vides. Le terrain de golf que j'aime jouer n'est pas pour le golf, pas pour le vin, vous savez, exemptant que je passerais la nuit. C'était une escapade peu coûteuse de LA qui peut être très oppressante, surtout lorsque votre agent est décédé du sida et que votre mère a eu un accident vasculaire cérébral et que votre frère et vous avez volé tout notre argent et toutes les autres choses horribles qui se passaient dans ma vie. À l'époque, je venais juste de prendre ma voiture et de monter surtout en milieu de semaine, il n'y avait personne. Maintenant, bien sûr, c'est une pratique latérale du parc à thème. Je veux dire, oui, vous avez réussi à aider. Eh bien, plus que de l'aide. Je veux dire, bien sûr, vous savez, le film l'a fait bien sûr, mais vous savez, ce n'était pas l'Immaculée Conception. Il y avait un roman et c'était un roman personnel. Et comme je l'ai dit, j'ai écrit un roman mystère. Cela m'a procuré un nouvel agent après la mort de mon autre agent du sida. Et donc je me sentais comme s'il y avait un peu d'espoir que j'étais prêt à abattre à peu près l'ombre. C'était à peu près tout pour ma carrière. Et ce roman ne se vendait pas et j'ai donc commencé à emmener des amis dans la vallée de Santa Ynez, car c'était un endroit tellement charmant. C'était juste une belle route là-haut. Les 50 premiers milles ne sont pas, mais après cela, c'est long. L'océan est magnifique. Et j’ai repris une fois en 97, ou quelque chose comme un de mes amis, Roy obtenant, et il est le personnage de Jack. C'est très aimable, très dynamique, et je peux le faire rire et nous allons de la salle de dégustation à la salle de dégustation et il a dit, Rex, tu devrais écrire ceci comme scénario. Et donc je suis revenu et j'ai pensé que j'avais écrit comme scénario. Ça n'a pas marché, tu sais, je n'ai montré personne. J'allais aussi aux dégustations de vin samedi. Il y avait un petit groupe de personnes samedi, c'était vraiment le seul débouché social que j'ai eu pendant quatre heures, on pouvait déguster beaucoup de vins différents et j'ai rencontré beaucoup de snobs de vin. C’est à ce moment-là que je me suis lancé dans le vin à ce niveau. Et j'ai commencé à écrire une nouvelle basée sur cela. Et il a été écrit à la première personne du point de vue des miles, ce gars nommé miles va à cela. Et il décrit tout cela. Je suis en train d'écrire une courte histoire et je suis arrivée à la fin. Je n'oublierai jamais, je me suis littéralement levé de mon bureau et j'ai dit: Oh, mon Dieu. C’est le prologue de côté. Je vais l'écrire comme un roman à la première personne, mais gardez à l'esprit que Natalie s'est développée en moi pendant des années pour atteindre le niveau de Valley. Je veux dire, quand je suis entré dans le poteau d'attelage avec mon ami, Roy, qui est Jack, je suis à cet endroit. Donc vous savez, j'ai eu un voyage, peu importe, mais ça commence par moi avec le caractère et le décor.

Natalie MacLean 5:51
Pensez-vous que les miles sont mal compris comme un snob de vin?

Rex Pickett 5:55
Absolument. Sans aucun doute, je veux dire, je m'en moque en quelque sorte. Tout d'abord, permettez-moi de décrire ce que ma définition du snobisme de vin est le snobisme de vin équivaut très simplement à combien d'argent vous avez. Ça l'est vraiment. Je veux dire, si les gens ont beaucoup d'argent, ils peuvent essayer des vins que les autres ne peuvent pas avoir. Permettez-moi de vous donner un exemple. Le jeu juste et je ne suis pas quelque chose du joueur parce que ça va sortir dans le monde entier et doit être des gens ici mais nous versons gratuitement une barre d'arachide haut de gamme chaque soir par un vigneron différent. Et les acteurs quand ils sortent après la pièce. Ils sont vraiment pompés et ils ont tous du vin. Oh mon Dieu. Une nuit, nous avons manqué et ils ont ouvert la bouteille de Lockwood Pino, ce swill de 15 $, et ils ont dit: Qu'est-ce que c'est têtu, tu sais? Je veux dire, en un mois, leurs palais ont disparu. Vous savez donc que le vin est vraiment pour tout le monde. Et je n'aime pas le fait que, juste parce que quelqu'un a une planche de reprise ou la trêve dans sa cave, il peut faire ce snobisme lorsque vous regardez dans le nez et je ne peux pas boire ces vins parce que je ne peux pas me les permettre. le snobisme n'est pas la partie connaissance du vin. J'ai appris plus sur le vin de James Robinson. J’ai appris le vin en lisant votre livre, Natalie, j’en ai appris plus sur le vin en lisant que sur le goût. Je n'avais pas d'argent, ces dégustations. Vous n'êtes que samedi, mon ami Julian Davies, qui travaillait au magasin. Lorsque le propriétaire est parti, il a en quelque sorte retiré son animus sur ce qu'il considérait comme son salaire insuffisant dans l'inventaire. Au lieu de cela, il ouvrirait de très jolies bouteilles, et je dois en essayer certaines, mais le snobisme est une question d'argent, vous savez, vous pouvez regarder les gens et dire: Eh bien, avez-vous essayé ça William? William, tu sais, 1994 x? Eh bien, non, parce que je ne peux pas me permettre 500 $. Vous savez, c'est du snobisme de vouloir aimer le vin en voulant le comprendre sur le plan éducatif ou même être érudit à ce sujet. Je ne trouve pas ça du snobisme. Je pense que, tout comme être passionné par n'importe quoi, et l'un, comme vous le pouvez et ce qui est merveilleux avec le vin, c'est que je cite la pièce maintenant. C’est un océan de mystère sans fond.

Orateur inconnu 7:49
Excellent moyen de le dire,

Rex Pickett 7:51
Les Swamis ne peuvent même pas le maîtriser. Et puis chaque année est différente Natalie oui, non, et tu ne peux pas le maîtriser. Et j'aime ce fait à ce sujet. Alors oui, quand je suis allé aux dégustations, il y a un tas de médecins Plus parce que je vis juste à la frontière ici d'un quartier très riche de Brentwood. Je contrôle les loyers mais vous savez, Brett était, vous savez, ils jouaient à ce genre de jeux de snop avec moi et je voulais m'instruire parce que je n'aimais pas être réprimé comme vous le savez, ils obtiennent pour obtenir une blague ou rire ou se lever ou tout ce qu'ils aiment, ils m'aimaient et ils aiment ma participation. Il y a une cliqueté, il y a une élite n'est pas

Natalie MacLean 8:20
et comment avez-vous abordé ce sujet un peu Rex, mais quelles sont vos principales sources pour savoir pourquoi vous avez parlé de ce magasin Epicurious? Et puis Janice Robertson, qui est à peu près l'héroïne de tout le monde est Robinson,

Rex Pickett 8:31
Janice Robinson Janssen de Canyon au vin. Je n'ai pas tout lu. En fait, j'ai eu l'entrevue l'autre jour, nous faisons la chose. Je suis Rudy Kearney alun. Je suis maintenant chroniqueur de vins pour le genre de magazine country, ce qui est très bien. Je ne suis pas critique de vin. D'accord. Je n'ai pas goûté aux grands vins du monde. J'ai refusé de nombreux entretiens de grands événements parce que je ne me considère pas comme un critique de vin. Je suis juste un amateur de vin qui est amené à vouloir le comprendre autant que je le peux parce que c'est un monde intéressant. Ce n'est pas pour moi, je suis sûr que les gens de la bière artisanale vont me détester. Mais franchement, il y a encore de l'eau, de l'orge, du blé, de la levure et du houblon. C'est tout. Je suis désolé. C’est une fenêtre étroite. La vodka aussi. Il en va de même, oui, ça peut être un. Mais le vin ne l'est pas. Il y a tellement de grandes variétés, tant de pays d'origine chaque année sont différents. qui m'intrigue dans la façon dont le vin est fait et la beauté du monde du vin tout cela combiné me donne envie de le connaître ou de le comprendre d'une manière que vous savez, je ne pense pas que cela ait à voir avec le fait que je puisse appeler un 82 Latour sorti d'un sac marron comme, à droite,

Natalie MacLean 9:33
la dégustation de vin

Rex Pickett 9:34
jeux, les trucs Carter, je pense que vous pouvez en aborder un de tant de niveaux différents.

Natalie MacLean 9:38
Alors d'accord, nous nous inclinons tous devant Jan qui dit qu'elle est fantastique et érudite et formidable. Mais pensez-vous que l'écriture de vin est en grande partie la prose violette?

Rex Pickett 9:48
Oui, ça l'est. Je veux dire, et c'est une excellente question, Natalie. Une grande partie de la prose violette ressemble en fait parce que je suis un forgeron de mots. J'aime le fait qu'ils atteignent les mots polysyllabiques et hyperboliques. en fait, je pense que c'est ridicule. Mais en fait un peu comme j'obtiens une sorte de pneus joyeux ou quelque chose comme ça ça fait, vous savez, comme Parker le dit, et moi, en passant, je ne lis pas ce genre de choses pour la plupart. Et en fait, je suis en affaires avec un gars et nous allons sortir avec un peu de chance, ces causeurs à une étagère ou cintres pour bouteilles. Et nous négocions avec un certain nombre de détaillants de magasins de vins. Je suis tellement malade de voir Oh, des notes de casino, des ours noirs, peu importe, ça m'engourdit, mais maintenant, je préfère que ce soit un peu plus humoristique, un peu plus de recommandation éducative dans ce petit contexte de 50 mots. Et nous avons beaucoup de succès avec le potentiel et avec ça qui ne dure que pour vous le savez, la prose violette, c'est drôle pour moi, mais à un certain moment, ça devient vide de sens et banal, parce que c'est tellement répétitif qu'est-ce que cela signifie vraiment? Je veux dire, allez-vous vraiment lire ces mots, puis prenez ces mots, allez trouver ce Baba et revenez et essayez de comparer, vous savez, je veux dire, c'est, ils doivent évoluer et grandir ou autre chose. Mais en général, j'aime le fait que les gens utilisent le langage pour décrire ce phénomène, cette merveilleuse chose appelée vin. Je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit de ridicule comme c'est souvent ridicule.

Natalie MacLean 11:11
Avez-vous entendu des statistiques ou quoi que ce soit indiquant à quel point la barre d'arachide elle-même a décollé après le succès du livre et du film?

Rex Pickett 11:21
Eh bien, j'ai entendu beaucoup de statistiques et elles sont un peu contradictoires. Et vous devez le regarder de différentes manières. Je veux dire, beaucoup de gens ont pu augmenter leurs prix sur leur vin, mais je sais que le PNR avant ne représentait que 1% du marché total et je crois qu'avec un vin rouge, je pense qu'il est passé à 5%. En dessous, bien sûr, il y avait 18% du marché et ils ont chuté à 10% et c'était bien mérité dans cette correction. Donc, la première question à laquelle je dois répondre, c'est la première chose que je dois inscrire sur les livres, ni efficients ni bas, je veux dire, ils vont oh, mon dieu, oh mon dieu. C’est la première chose et cela ne me dérange pas de répondre. Ma première chronique pour le magazine Town Country s’intitulait Comment le moral pouvez-vous aller et je cite, Heavy Dan, Dan Berger, il est un très bon écrivain de vin. Et il a dit qu'en fin de compte, c'était bon pour un faible parce que ce qui s'est passé, c'était en 1991, 60 minutes de la chose sur le paradoxe français: boire du vin rouge, vous vivez plus longtemps, vous pouvez manger tous les aliments gras. Les gens se sont donc précipités au magasin d'alcools ou au magasin de vin pour acheter du vin rouge. Et ils se retrouvaient souvent avec une bouteille de Cabernet mais le Cabernet peut être trop canik pour beaucoup d'entre vous, de nouveaux palais. Alors, ils ont gravité vers le Maroc qui est un peu plus accessible plus. Et c'est devenu la vitamine D dans les années 90. C'est un fait que j'attribue à Dan Berger. buttonwillow se trouve être à la différence de peignoir un raisin que vous pouvez recadrer. La prochaine chose que vous savez coupée à huit ans plus tard, il y a une bouteille de vin de 5 $ avec vous, des moissonneuses électriques secouant et ce serait une parodie pour des gens comme le maïs Dan, vous savez à Napa ou Schaefer ou acheter du riz de pierre de soleil très bon vigneron parce que je dois dire que parce que je sors avec un merleau ça s'appelle l'apostat. Ils appellent ça de l'ironie mais

Natalie MacLean 12:55
Je pense que c'est déjà pris.

Rex Pickett 12:57
Ouais, c'est pris. Merci Matt Austin, je suis assez excité donc c'était bien. Donc, les gens qui ont vraiment pris au sérieux les raisins ont été laissés debout parmi les gens qui étaient juste là pour un profit grossier. Ils vous ont laissé savoir, ils représentent encore 10% du marché, il y en a encore plus que p mais le Pinot Noir est cher. En ce qui me concerne, cela a en fait été mauvais en quelque sorte pour les arachides ou je veux dire en fin de compte, c'était bon, mais cela a apporté des pianos moins chers sur le marché. C'est comme oh, profitons de cette opinion ou de ce phénomène amoureux. Mais en fin de compte, c'était bon pour eux, mais le discours principal pour moi ne commence pas avant 25 $, je déteste dire que j'ai de la chance maintenant que je peux me le permettre. Ils me l'envoient gratuitement maintenant,

Natalie MacLean 13:34
miles Avez-vous

Rex Pickett 13:36
mais voici le problème et c'est dans la pièce. C'est le dialogue dans la pièce. Et encore une fois, je ne fais pas la promotion du joueur, mais parce que nous sommes épuisés chaque semaine, ils ont des problèmes, mais j'aime identifier la douleur et la guerre dans l'art. vous luttez et vous souffrez contre ces aléas climatiques car comme nous le savons tous, les guerres humaines se sont développées un peu à la limite du froid et du chaud que les vins de base bordelais ne sont pas. Vous pouvez avoir de mauvaises années et vous savez qu'il n'y a pas beaucoup d'argent vous faites-le pour l'amour et c'est pour moi un analogue de l'art, vous savez que vous le faites pour l'amour, vous ne le faites pas pour l'argent et vous espérez peut-être qu'un jour vous aurez l'argent, mais vous savez que vous souffrez pour il. Une chose que j'aime Peter Warner, je pense que c'est une grande variété singulière par rapport à toutes les autres. Mais j'aime tout ce que vous savez, vous le donne comme ça. Maintenant, j'aime tous les grands vendredis, mais pour moi c'est un singulier. J'ai aussi trouvé que c'était le plus décevant à bien des égards, Arpino, que j'apporte des attentes de prix à une bouteille de vin. Et si j'apporte un prix de 50 ou 100 $ à un vin, il vaut mieux me léviter.

Natalie MacLean 14:35
Eh bien, en parlant de lévitation, nous allons goûter le fil d’attelage sur le fil qui est pivot dans le livre du film, ou du moins c’est le vin présenté. Je n'aurais pas pu mieux

Rex Pickett 14:44
placement de produit. pouvez-vous

Natalie MacLean 14:46
tu ne peux pas Ouais, tu ne peux pas payer pour ça. Au moins, je ne suis pas payé. Écoutons ce que vous en pensez. Maintenant, cette bouteille, je dois être honnête, est déjà ouverte pour une raison. Je ne pouvais tout simplement pas me tenir à l'écart. Mais j'aimerais entendre ce que vous en pensez. J'ai le 2007 je pense que vous avez le poteau d'attelage pour surligneur 2008. Tu sais, Mark.

Rex Pickett 15:03
Ouais. D'accord. Vous avez une toux différente ici.

Natalie MacLean 15:06
Ouais, absolument. Nous couvrons les millésimes ici, mais Oh mon Dieu, c'est tellement bon. J'ai dû faire la recherche préalable avant de commencer l'enregistrement. Que pensez-vous Rex?

Rex Pickett 15:17
Je suis un peu plus tranchant du critique à certains égards, vous savez, d'accord. Pour une raison quelconque, le Oh a, il semble perdre un peu de fruit pour moi un tout petit peu. Je suis dur. Ils vont me détester et attacher un poteau, j'ai un certificat à vie là-bas. Je vais donc probablement le révoquer. Je ne veux pas être le critique de vin, parce que vous êtes beaucoup plus un critique de vin et moi et moi ne sommes pas cette personne. Je pense que c'est une belle. Je fais vraiment. Mais vous savez, Frankenstein, Gray Hartley, que je connais très bien, ils se sont vraiment mis à faire une cacahuète pour la vendre dans leur restaurant. Et puis bien sûr, parce que la source de revenus est tellement plus importante que de faire venir d'autres vins. Ils ont été vraiment bons avec moi. Nous, j'ai versé cela lors de la pièce, et je pense vraiment que c'est vraiment formidable. Mais ensuite, ils ont été frappés par un météore appelé latéralement le film et tout à coup, vous savez, ils ont commencé à faire beaucoup envie d'obtenir des raisins partout où ils pouvaient obtenir des raisins et de gifler des étiquettes sur quoi que ce soit. Mais je pense que le gris est un très bon vigneron. Je pense que ce piano est génial ça me fait exploser? Pas vraiment. Gardez à l'esprit que les surligneurs vous coûteront 40 ou 50 $, peut-être jusqu'à 100 sur une carte de vins dans un restaurant. Alors, c'est vrai,

Natalie MacLean 16:21
ce contexte est important. Le prix compte, n'est-ce pas?

Rex Pickett 16:24
Je veux dire, si je dépense 1 $ et c'est pourquoi je déteste avec notre truc de conférencier de vin que nous allons faire avec un grand détaillant. Je ne veux pas faire de partitions numériques. Je voulais juste être des recommandations parce que, comme 8987, c'est le score du baiser de la mort. Mais si c'est une bouteille de vin à 8 $, cela pourrait être merveilleux, et vous donnez un 90 à 91, ce qui semble vous savez, ce niveau 8990, mais vous donnez un vin de 90 à 100 $, franchement, je serais déçu si j'étais à vigneron. Exactement. Les gens font

Natalie MacLean 16:53
le rapport qualité-prix mathématique comme le rapport qualité-prix, ils font le

Rex Pickett 16:57
deuxièmement, je ne veux pas que je ne veuille pas nommer de noms ici. Et maintenant, je veux nommer un détaillant, mais pas Robert Parker, vous savez, mais quelqu'un d'autre que je connais et que j'ai grandi, vous savez qui fait des trucs pour un grand détaillant, il fait des étagères. Il le fait. Il est assis là et discute avec les gens. Eh bien, ne pensez-vous pas que nous devrions peut-être accorder une période de neuf ans et, vous savez, ces chiffres ont perdu tout leur sens. Et pourtant, dans le monde du vin, je pense que nous sommes les chiffres qui comptent peut-être lorsque vous arrivez à des vins très haut de gamme Richebourg avec Tosh, la première croisière gronk de la tournée, alors je veux en savoir plus sur un 98 ou 100. Je suis pas oui,

Natalie MacLean 17:31
vous voulez un certain soulagement de cette dissonance cognitive après avoir payé 100 dollars

Rex Pickett 17:35
ou peu importe. Alors, quel est votre score sur celui-ci maintenant? Mon Dieu, je vais donner un 89 Plus, qu'en pensez-vous?

Natalie MacLean 17:44
Tu es dur. Sensationnel. Et je suis influencé par tout, y compris Qui?

Rex Pickett 17:48
Tu connais la personne. Où suis-je? Maintenant? Je bois le Kool Aid. Vous avez le oh sept.

Natalie MacLean 17:53
Oh, voilà. C'est la raison. Je vais lui donner un 91 j'adore ça. J'aime cela. Mais tu sais quoi? 91 n'est pas extraordinaire. Vraiment élevé pour une bouteille de 50 $?

Rex Pickett 18:02
Vous savez, vous soulignez mon point de vue naturellement, si je suis un consommateur et qu'il n'obtient que 91 points, je veux dire, je peux trouver une bouteille de vin de 50 $ qui obtient 95 points. Un tensley. SRA, par exemple, absolument.

Natalie MacLean 18:13
RX nous explique un peu comment la pièce est différente du film et du livre.

Rex Pickett 18:17
Eh bien, le film est la version d'Alexander Payne de mon roman. Et la pièce est ma version de mon roman, Les films très fidèles à mon livre. Lorsque j'ai rencontré Alexander Payne pour la première fois en personne après avoir parlé au téléphone une fois et qu'il avait lu mon roman alors inédit, nous parlons de 2000. Il y a 12 ans, je l'ai rencontré, il m'a serré dans ses bras en me disant: Oh, vous suis un génie et tout ça. Et puis il a dit, gardez à l'esprit, les gens, sur le côté a été écrit à la première personne du point de vue des miles. Alors il a dit, tu sais ce que j'ai tellement aimé de ton roman, Rex. J'ai dit: pourquoi? Il va, tes personnages sont tellement effins pathétiques. Et je suis allé, Oh, mon Dieu, je me sentais comme une artère carotide m'a frappé dans la poitrine ou quelque chose. Vous savez quoi? Très bien, d'accord. Faites juste savoir, je ne le suis pas, j'ai besoin d'argent. Mais c'est ainsi qu'il a vu les personnages. Il les considérait comme plus pathétiques. Je veux dire clairement ce qu'ils font. Vous pouvez le voir de cette façon, vous connaissez certainement le comportement transgressif de Jack. But what we did is when I was approached, you don’t have to go to do the play wasn’t my idea, somebody else’s idea. What I decided was is that while for legal reasons I have to base it on the novel is based almost exclusively on the novel, but there are scenes in the movie that I could have used in the play. But I have elected not to I elected to kind of skew more to the novel. And I have a lot of choices, Natalie, I mean, their offices, a lot of compression, there’s only a few things I can use. The main difference is that the play jack is not quite the remorseless sex crazed Terminator, imitating church place and as he is, he still does his bad things, but he shows more contrition. By the way this is coming from people come out of the theatre. I’ve had people come out of the theatre telling me they love it better than the movie. When I say Look, don’t quote me on that. A and B. They’re three entirely different mediums. book which is sort of a private experience of one on one, you know, movie, which is a two dimensional experience, and theatre, which is alive, it’s three dimensional, like the characters came out of the screen and walk right down in your living room. So it’s a very intimate space. It’s less than 99 seat theatre, so very, very intimate space. But I think there the relationship is emotionally deeper and richer in some ways. And it is in the movie. There are a couple scenes in the second act that really take you away from the movie and more into the novel places that Alexander really were out of his comfort zone. The first scene of the second act is after Myles and Maya, you know, go to bed together in the movie, as everyone remembers are sitting under a little walnut tree. And it’s like, oops, we have a rehearsal dinner to go to there’s a little argument you never see her again. Well, in the novel, that’s not how it goes down there in bed in the windmill, and of course, and she’s going on and on about how her friend Tara, not Stephanie is so in love with his friend jack and he can’t take anyone confesses, but those who know the scene and you’re watching It’s 15 feet 20 feet away from you, Natalie. It is powerful. Well then, and I kind of don’t want to give it away. She has something to confess to, and it’s in a novel.

Natalie MacLean 21:09
Oh, and it’s not in the movie.

Rex Pickett 21:11
It’s not in the movie at all. Maybe I can say there’s maybe a lot of people have read the novel, but act one. The final scene ends at a hot tub. We’re all for them go to this hot tub scene, which is in the novel in Maya opens these Richebourg and Latasha says that she got from her husband in their divorce. Ah, but it

Natalie MacLean 21:29
didn’t get the wine cellar.

Rex Pickett 21:31
miles doesn’t want to continue this thing anymore. He’s got a train wreck. He’s trying to stop. Well, jack gave her money to open those bottles. Oh, and she gives miles the money back. It’s a very powerful seed. It’s not anywhere in the movie, and it is out of Alexander Payne’s comfort zone completely. So you still get the movie. And you still get miles and jack, whatever. And the ending, that ending I don’t want to give away for people but you know the ending in the novel is a much more. I wouldn’t call it a happier ending, but it’s definitely more redemptive. And it’s more cathartic. And there is miles and a mile. And it’s not just on an answering machine. It’s not just a guy knocking on a door. Alexander Payne, the director and co writer, gave me every draft of the screenplay. And just to give you an example, and then I’ll shut up, but he gave me every draft of the screenplay in the first three drafts of the screenplay. The movie ended with Myles getting Maya’s message on his answering machine and went to black. After the third draft of it, said, Alexander, that’s neither fish nor fowl. I mean, I know you don’t want to do my ending because you said it was to Hollywood, really. There was too high bias shows up at the wedding, in the book and in the play, but it’s what she says. It’s not like we’re gonna walk off in the sunset and get married. There’s a forgiveness in it. People cry. At the end of the movie, people don’t cry. There’s a little bit of a downbeat up the end of the play people going out. It’s in the novel and it’s earned and I said okay, Dinner. I understand that but I mean, could you, you know, I’m just letting you know this ending is neither fish nor fowl. So then he wrote in we’re miles drives up and there’s a little bit of a voiceover and he knocks on the door,

Natalie MacLean 23:10
and it has to be raining.

Rex Pickett 23:12
Well, that’s great that it’s raining because it shows that it’s, you know, some time has passed. I love that little ending, but it’s not the ending in the play or in the book. And I said, Alexander’s. I hate sentimentality. I said, I do too. When it’s slathered on like Laura fron or one of those, you know, horrible filmmakers. He just, you know, they do it blatantly, or whatever. But if you earn sentimentality, if you earn it, I mean, miles takes a beating in this movie, and he takes even more of a beating in the play. You know, he finds out his ex wife has gotten remarried, and she’s going to be at the wedding. He finds out later she’s pregnant. Much later, he finds out his novels not getting published and his best friend here is cheating on him and ruining his whole week. You know, I mean, especially when he finds out his novels not going to get published. I mean, you know, he needs some scintilla of But so those are some of the ways. Look, I love the movie. I want to go on record saying that it did so much for me. It’s a great movie, but it is Alexander’s pain slant on the book. For example, in the movie, people don’t probably remember a little scenes like that I do. miles goes and buys a porno magazine. I mean, that’s not me. That’s not in the book. It’s not in the play. Again, I don’t even probably people read porn or whatever. It just isn’t me, but it makes miles of kind of pathetic. Here’s another major thing, Natalie, and then I’ll try to shut up but I know it’s hard to even Shut up. You know, again, first person standpoint of me, miles in the book is a funny guy. He’s not an eighth grade school teacher. He’s an artwork screenwriter and he makes light. I’ll be it in a sardonic and often Morton way. He makes light of his current state of destitution. You know, he’s a funny guy in the movie. Paul Giamatti is not a funny guy. You know, you laugh at him, but you never laugh at anything. He says. If you go back and watch a movie, you’ll see that you laugh at the situation’s the physical comedy that you don’t laugh at anything. If you laugh at some of Jack’s dumb ass stuff about Yeah, let’s move up and get out of Wiener. I’m going to call it the way that you really don’t laugh at any mile says you laugh at things at mile says in the book. And of course I drew so much of the dialogue from the book, which is one of the reasons I did the play is because the book is so dialogue driven, which is one of the reasons the publishing industry I have over 100 rejection letters they thought read too much like a screenplay. But that dialogue now is in the play, and miles, it can be a pretty funny guy at times, you know, admits everything else. That’s the long winded answer to your question. I think for people who saw the movie, if they were to go in and see the play, we were very careful about this. And I was really careful. If they went in and saw the play and just saw the highlights of the movie. You know, you’re sort of selling out really, in my opinion, you’ve got to give them something richer, something more than what the movie gave them which was something richer and more. These be its own medium. Hello, I’m at the theatre every night when they’re pouring the line. Hi NP no before every performance from a different winemaker, they’re glad to come down and I’m there At the close of every performance, I don’t go and see it anymore because I only see the mistakes and few little words I’d like to cut. I guess in some ways, you know, here’s a little bit of a downbeat note. That’s when cyclists came out the movie, it was all about the director and the actors or whatever I mean a lot of people again to repeat myself thought it was the Immaculate Conception you know, they just sprung from nowhere Well, it’s sprung from a guy’s 10 years of his life nine years was a horrible decade of mine and I blogged about this extensively my life on spec the writing sideways on stage 32 dot com for anyone who wants to go there and read that 15,000 word there, Jeremiah, link

Natalie MacLean 26:35
to it

Rex Pickett 26:36
30 to 50,000 word German, but they’ll get a real good sense of when you’re going to ask about writing. I would just say go there. You want to know what it’s like to try to be a writer read that my life on spec the writing sideways, but I didn’t get really I don’t think the respect or attention I deserved for what I did there. You know, on the other hand, I give all the credit Alexander Payne, but nobody else the producer and the actors, they never want to thank me in any award speech. Never either At one point Virginia maps and thank everyone including her dog and didn’t say my name. I’m not joking. I’m out. You know what’s kind of neat when I look at the poster for the plates as Rex Pickett sideways. It is my story it really is, you know, and and had it not worked it’s been a bummer I wouldn’t be talking to you right now. First of all, the fact that it works in there’s so much love for those characters. I feel like at the risk of modesty is a tribute to what I suffered and what I ultimately dared to go and put mean I that’s my personal life up on the screen finding about your wife or staggering out of the hitching post or whatever, that’s my personal life. That’s how I that’s how I was sort of the 90s you know,

Natalie MacLean 27:36
so and so is vertical circa the early 2000s for you I think, miles go to Oregon, the piano bar festival,

Rex Pickett 27:44
well, in this vertical is literally my life in sideways hit, I was just turned upside down. I mean, suddenly now even though I was saying a moment ago that maybe I didn’t get the respect. I certainly still thought it was a celebrity. I’d go to wine festivals every 300 people waiting to sign the book. So Really vertical. It’s seven years later miles has written a novel. He’s gotten it published and it’s been made into a movie and he’s a success. And his mother’s had a stroke and she’s in assisted living in San Diego jack is divorced and on the skids and has a kid as my friend Roy ultimately happened to him. And so miles gets offered to be the master of ceremonies at the International keynote or celebration in the great lemon valley of Oregon, which is planted in over 80% pain and war as I was so miles and miles. His mother wants to be with her sister in Wisconsin, so he hatches his plan he leases this luxury Deluxe handicap equip ramp man give roles in his wheelchair dependent mother or pot smoking Filipina nurse made her a little Yorkie terrier, a depressed jack and 12 cases of lammott Valley pain on the head off Oregon and route to Wisconsin. I write from a very personal place and then I fictionalised I go out from there. You know for me vertical is the flip side of the same coin sideways was about failure. Right verticals about success in a sense Same coin never.

Natalie MacLean 29:01
Oh, yeah, no, this is great. We evolve along with you and now you’ve got Book Three in the works. Oui. And I hear via the grapevine miles and jack are off to another country. But we’re not revealing which one yet

Rex Pickett 29:14
Are we not? We’re not we’re not gonna reveal Yeah, I wasn’t going to write a part three vertical which I won’t give away does leave you hanging. I grew up in San Diego I’ve been living in Santa Monica here in Los Angeles for a number of years. I’ve written so much about Southern California the Pacific Coast I sort of really kind of depleted you know, I really need something new I need miles and jack see because when you say miles and jackets really miles because vertical really it is miles and jack but it really becomes more miles and his mother. The last third of the story becomes more about the two of them in some ways. And it’s really my journey. Sideways is my journey. It’s not so much Jack’s and vertical is even more my journey and jack will definitely be in there because he’s such a wonderful foil, but I feel like I need to discover a new place. So yes, I am going to go to another contrary I can’t disclose it and I will be there with a writer in residence at a university and it will be a major wine region. And I will say that and I will be there for probably anywhere from eight months to a year because that’s how I write Natalie I don’t just go for a month and then I come back and I Oh, I got enough Peter. No, it has to seep in my soul but thing that made sideways so successful as a movie and as a book and Alexander This is what I love about the guy is he wanted to shoot it the hitching post. He wanted to shoot it all but he didn’t get everyone that he wanted and then we can we can tell stories about that. But he wanted to shoot in the setting he couldn’t set at Napa Sonoma. It has been another director. It could have been two guys doing jello shots in Cabo. I mean, this is Hollywood. You don’t know what they’re going to do to your work. So there similitude is a word I used to writer verisimilitude, Baron, you know, the ring of truth. Give me authenticity. Give me three dimensional. Give me a character that you know that I believe, you know, and I think you’re off to the races.

Natalie MacLean 30:55
You know, I was thinking if, if, hypothetically jack and miles go to Australia you could call it down under which would fit directionally with,

Natalie MacLean 31:04
you know, vertical like that. Natalie, you’re a writer. Yeah, I don’t I don’t

Natalie MacLean 31:09
know. Yeah,

Rex Pickett 31:12
you tell me I blurbed the book that was a hack job. No, oh, no, no, no. No, honestly, and that that is a potential. I don’t want to give it away. But I like your title.

Natalie MacLean 31:22
Get down under you gotta have a directional thing, you know, anyway, on to the broader world of aspiring writers and everybody who would like to be you. What tips do you have for me? Okay, well, your success What? What tips do you have for aspiring writers?

Rex Pickett 31:39
Gosh, Well, one thing you can follow me on Twitter because I do hashtag writing. I have over 1000 tweets, and they want me to put them together. And I’m actually I’ve done a couple of workshops and I’m going to start doing some workshops. There’s an old saying, because I could talk about this for ages and the internet is changing a lot of things. So verticals are much longer novel, and sideways. It’s been getting a little harder for people to read. It’s 150,000 words. So I was only at 5000 words. In my day when I read a lot in my 20s 150,000 word 400 page novel would be a medium sized book today, it’s like Warren Piece. So I think you have to do have to be a little mindful of the market, but I’m not mindful the market. And there is an old saying, write what you know, and I know it’s a cliche, and it was a read, but it was when I started to write things that happened to me, and things that I was going through in my life and fictionalising and then working myself through those things. You know, for instance, when I wrote sideways I was in a state of total despair. I was totally destitute. I’ve often joked that if I could have afforded a gun or would have shot myself, you know, but I couldn’t sell that I was smart enough. No, unless I laced it with humour. I think the key is, is character and I think the key is is conflict with character. So for me, jack is the opposite of miles. And it comes from my reading of you, you know, which I and I also say read a lot you Do you want to write read a lot if you’re reading movies, see the best movies, read the best screenplays, don’t just go out and see the director or whatever, just educate yourself, I would steer away from how to books on writing, I would try to find my own unique and singular voice. Because even if agents and I’ve had quite a few in my career, I’ve gotten to know them, even if they think that that work is unique, or whatever, and they can’t sell it. They liked the fact that you have a new and singular voice and you aren’t just writing the next rip off high concept. And this is gonna sound cliche, but write what you know, be unique. Find your own singular voice, and don’t just wait for this thing to sell or I’m going to get an agent or whatever. Don’t tell me about your whining, because when I wrote sideways, you know, I mean, I Process Servers knocking at the door. I mean, it was unbirth. Well, my advice there is just don’t answer because they’re not allowed. And just keep writing. And you know, I’ve often said to people, how low can you go and still turn on your laptop? Don’t whine to me, because it went years admittedly, in the 80s. I made a couple of independent feature films and the second one was released and it didn’t fare well. I could have walked away and maybe got In a job, I don’t know what teaching or something. And I didn’t I just kept at it. It’s really about drive and passion and dedication and how how low how deep Can you go if you’re in a state of despair? I don’t know if you’re drunk at write about that, because that’s something you know, intimately, you know, and don’t just make up cops you’ve never met in firemen and space monsters and sci fi creatures. And you know what if you do and you make it good luck, but I am who I am in sideways endures to this day, and it really does, you know, again, at the risk of in modesty, because I wrote these indelible, iconic archetypal characters who have a certain universality to them that lives to this day, every Friday and Saturday and Sunday to play the bow validation. Be yourself. Go bury your soul. Go deep. Hey, I went so deep. My ex wife who I adore, she produced and acted in both my feature film, she now teaches at NYU, she won an Academy Award for a short film that I wrote, that’s live action short 2000 Oscar Yeah, I get custody rights to works well in a wine bar. By the way. She told me Bone cyclists. Wow, it’s too personal for her. She almost didn’t happen. I love her to death. We’re very close to her and she told me to burn it.

Natalie MacLean 35:07
Well, that is a remarkable story. I mean, you richly deserve all your success and I really appreciate you taking the time to talk to me and all the folks More importantly, who are listening and watching this and looking to you for inspiration, and all those who found a lot of enjoyment and pleasure in reading your books and watching the movies. So thank you and I raise my glass to you. Alright, thank you now

commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *