Catégories
Vin et spiritueux

Comment nous achetons du vin sur la base de déclencheurs secrets de vente au détail avec le Dr Tim Dodd

introduction

Qu'est-ce qui nous surprendrait dans la façon dont nous achetons du vin? Quelles techniques les cavistes utilisent-ils pour déclencher des achats impulsifs en magasin? Quelles sont les plus grandes différences entre la façon dont les hommes et les femmes achètent du vin? Pourquoi un modèle de vente directe au consommateur est-il avantageux pour vous en tant qu'acheteur?

Dans cet épisode du podcast Unreserved Wine Talk, je discute avec le Dr Tim Dodd, professeur James Young Regents en gestion hôtelière et directeur du Texas Wine Marketing Research Institute de la Texas Tech University.

Vous pouvez trouver les vins dont nous avons discuté ici.

Points forts

  • Quel a été le moment le plus emblématique du vin de Tim?
  • Qu'est-ce qui pourrait vous surprendre dans la façon dont nous achetons du vin?
  • Quelles caractéristiques placent certains cavistes et restaurants au-dessus des autres?
  • Y a-t-il certaines questions que vous devriez poser aux acheteurs de vin pour mieux les aider?
  • Quelles techniques les détaillants utilisent-ils pour nous encourager à acheter du vin?
  • Quels parallèles voyez-vous entre les marchés du vin canadien et texan?
  • Comment une industrie viticole locale vous affecte-t-elle en tant que consommateur?
  • Les établissements vinicoles avec de gros budgets marketing ont-ils une grande influence sur ce que vous buvez?
  • Pourquoi les ventes directes aux consommateurs sont-elles si avantageuses pour vous?
  • Quel est l'argument économique de l'expédition directe?
  • Les hommes et les femmes ont-ils tendance à avoir des habitudes d'achat de vin différentes?
  • Comment les hommes et les femmes réagissent-ils différemment aux dégustations gratuites et aux visites de vignobles?
  • Pourquoi devriez-vous vous concentrer sur l'éducation des consommateurs dans votre marketing?
  • Quel est le meilleur conseil sur le vin que Tim a reçu?
  • Avec qui Tim aimerait-il partager un verre de vin?

Démarrez la conversation: cliquez ci-dessous pour partager ces conseils sur le vin

À propos du Dr Tim Dodd

Tim Dodd est professeur James Young Regents de gestion hôtelière et directeur du Texas Wine Marketing Research Institute de la Texas Tech University. Il est également doyen associé de l'administration au Collège des sciences humaines.

Le Dr Dodd a travaillé avec l'industrie néo-zélandaise du raisin et du vin avant de s'engager dans l'industrie du Texas à la fin des années 1980. Il a été président de TWGGA en 1996-1997 et a été actif dans un certain nombre d'autres rôles au sein de l'Association.

Tim a terminé son travail de thèse sur le tourisme viticole et continue de mener des recherches sur diverses questions marketing et économiques liées au vin. Il a également publié de nombreux articles sur le marketing du vin et le tourisme viticole dans diverses revues et a fait des présentations dans de nombreuses conférences internationales.

Ressources

Rejoignez-moi sur Facebook Live Video

Rejoignez-moi sur Facebook Live Video tous les deuxièmes mercredis à 19 h, heure de l'Est, pour une discussion sur le vin. Vous voulez savoir quand nous allons vivre?

Ajoutez ceci à votre calendrier:

Taguez-moi sur les réseaux sociaux

Taguez-moi sur les réseaux sociaux si vous avez apprécié l'épisode:

Envie de plus?

  • Inscrivez-vous à mon cours gratuit de vidéo sur le vin en ligne où je vous guiderai à travers Les 5 erreurs d'accords mets et vins qui peuvent ruiner votre dîner (et comment les réparer pour toujours!)
  • Rejoignez-moi sur Facebook Live Video tous les deuxièmes mercredis à 19 h, heure de l'Est, pour une discussion sur le vin.
  • Vous trouverez mes livres ici, y compris Unquenchable: Une quête astucieuse pour les meilleurs vins de bonnes affaires au monde et les vins rouges, blancs et ivres partout: un voyage imbibé de vin du raisin au verre.
  • La nouvelle édition audio de Rouge, blanc et ivre partout: un voyage imprégné de vin du raisin au verre est maintenant disponible sur Amazon.ca, Amazon.com et d'autres sites Amazon spécifiques à un pays; iTunes.ca, iTunes.com et d'autres sites iTunes spécifiques à un pays; Audible.ca et Audible.com.

Transcription et points à retenir

Bienvenue dans l'épisode 86!

Qu'est-ce qui vous surprendrait dans la façon dont vous achetez du vin? Quelles sont les plus grandes différences entre la façon dont les hommes et les femmes achètent du vin? Pourquoi un modèle de vente directe au consommateur est-il le meilleur pour vous en tant qu'acheteur?

C'est exactement ce que nous apprendrons dans cet épisode du podcast Unreserved Wine Talk. Nous discutons avec le Dr Tim Dodd, professeur de gestion hôtelière et directeur du Texas Wine Marketing Research Institute de la Texas Tech University. Le Dr Dodd me rejoint du Texas.

Cette conversation a été diffusée pour la première fois sur ma vidéo en direct Facebook régulière il y a quelques années, alors gardez cela à l'esprit comme contexte pour les commentaires du Dr Dodd.

De plus, vous m'entendrez répondre aux questions des spectateurs. Vous pouvez participer à cette conversation tous les deux mercredis à 19 h, heure de l'Est.

Je vais inclure un lien vers où vous pouvez nous trouver sur Facebook ainsi que la version vidéo de cette conversation dans les notes de l'émission sur nataliemaclean.com/86.

Si vous voulez découvrir des vins juteux appétissants et ce que vous voulez accompagner, inscrivez-vous à mon cours de vin vidéo gratuit en ligne le 5 erreurs d'accords mets et vins qui peuvent ruiner votre dîner (et comment les réparer pour toujours!).

Allez sur nataliemaclean.com/class et choisissez une heure et une date qui vous conviennent. J'ai hâte de vous voir dans la classe!

D'accord, continue avec le spectacle!

Vous pouvez également regarder le entretien vidéo avec Tim qui comprend du contenu bonus et des questions et réponses dans les coulisses qui n'étaient pas incluses dans ce podcast.

Bien, tu l'as maintenant! J'espère que vous avez apprécié cette discussion avec le Dr Tim Dodd.

Voici mes plats à emporter:

  1. Je suis fasciné par les déclencheurs que les détaillants utilisent pour nous faire acheter inconsciemment du vin, ou plus, qu'il s'agisse de remises sur quantité, de présentoirs dans les allées ou de dégustations en magasin.
  2. Il existe de nombreux parallèles entre l’industrie vinicole du Texas et l’Ontario ainsi que d’autres régions qui sont encore en train de prendre une place forte dans l’esprit des consommateurs, même si la qualité du vin est déjà établie.
  3. Nous avons touché au transport transfrontalier, qui demeure un problème ici au Canada. Selon le Dr Dodd, le meilleur coup de pouce est le développement économique des emplois ruraux, en particulier ceux de l'agriculture traditionnelle en déclin. De plus, le vin aide à développer des grappes touristiques dans ces régions qui comprennent des restaurants, des boutiques d'art et d'autres petites entreprises locales. Il est logique que le développement d'une filière viticole propulse également le développement d'une culture œnologique et gastronomique plus largement dans une région ou un pays.
  4. Bien que notre discussion ait eu lieu bien avant Covid-19, il est prémonitoire en disant que le modèle de vente directe au consommateur est également le meilleur pour les buveurs de vin lorsque vous n'êtes pas influencé par ces déclencheurs en magasin et que vous pouvez développer une relation directe. avec la cave au fil du temps.
  5. Enfin, le Dr Dodd différencie le comportement d'achat du vin entre les hommes, qui ont tendance à rechercher des vins trophées pour leur cave, et les femmes, qui achètent principalement du vin pour une consommation immédiate. D'autres études, dont plusieurs du New York Times, révèlent que les femmes achètent 80% du vin en tant qu'acheteurs à domicile de la plupart des biens de consommation et en tant que planificateurs sociaux pour la plupart des familles.

Vous ne voudrez pas manquer la semaine prochaine lorsque je discuterai avec Kevin O’Leary, alias M. Wonderful de Shark’s Tank et Dragon’s Den. Il partage ce qu'il considérerait comme les questions les plus difficiles auxquelles il devrait répondre s'il présentait l'idée de sa propre marque de vin sur l'un de ces salons. De plus, il livre ce qu'il considère comme la Cold Hard Truth pour l'industrie du vin la semaine prochaine.

En attendant, si vous avez manqué l’épisode 46 où nous discutons avec Gus Clemens, qui a publié une chronique sur les vins souscrite dans plus de journaux, dont USA Today, revenez en arrière et écoutez. Nous nous penchons en profondeur sur les vins de son État d'origine, le Texas, et explorons d'autres questions comme l'éthique de l'écriture du vin. Je vais maintenant partager un court extrait avec vous pour vous mettre en appétit.

Si vous avez aimé cet épisode, parlez-en à un ami, en particulier à une personne intéressée par les conseils d'achat de vin fascinants que le Dr Dodd a partagés. Vous trouverez des liens vers les vins que nous avons dégustés, une transcription complète de notre conversation, la version vidéo de ce chat, où vous pouvez nous trouver sur Facebook en direct tous les deux mercredis à 19 h, et comment vous pouvez me connecter personnellement dans mon cours de vidéo en ligne gratuit sur nataliemaclean.com/86.

Merci d'avoir pris le temps de me rejoindre ici. J'espère qu'il y a quelque chose de génial dans votre verre cette semaine, peut-être un vin que vous avez acheté directement dans une cave!

Transcription complète

Natalie MacLean 0:00
Quelles sont les grandes différences entre la façon dont les hommes et les femmes achètent du vin?

Dr Tim Dodd 0:03
Les hommes ont tendance à être des acheteurs de trophées, donc ils achètent pour des vendeurs, et ils aiment avoir des choses rares et exceptionnelles, tandis que les femmes beaucoup plus pratiques pour une consommation plus immédiate. Ils sont conscients de la couleur et des étiquettes, bien plus que les hommes. Et puis, lorsque les gens entrent dans une salle de dégustation, ils visitent gratuitement la cave, ils reçoivent quelques verres de vin gratuits et vivent une expérience formidable. Les femmes ont tendance à acheter du vin par sentiment d’obligation, mais se sentent obligées parce qu’elles ont vécu une si belle expérience.

Natalie MacLean 0:51
Avez-vous soif d'apprendre le vin? Aimez-vous les histoires de personnes merveilleusement obsessionnelles, d'endroits d'une beauté envoûtante? Et des situations sociales amusantes et gênantes. C'est le mélange ici sur le podcast de discussion sur le vin sans réserve. Je suis votre hôte, Natalie MacLean. Et chaque semaine, je partage avec vous des conversations non filtrées avec des célébrités du monde du vin, ainsi que des confessions de mon propre voyage ivre alors que j'écris mon troisième livre sur ce sujet. Je suis tellement contente que tu sois là. Maintenant, passez-moi cette bouteille s'il vous plaît. Et commençons. Bienvenue dans l'épisode 86. Qu'est-ce qui vous surprendrait dans la façon dont vous achetez du vin? Quelles sont les plus grandes différences entre la façon dont les hommes et les femmes achètent du vin? Et pourquoi le modèle de vente directe au consommateur est-il le meilleur pour vous en tant qu'acheteur? C’est exactement ce que nous allons apprendre dans cet épisode du podcast The Unreserved Wind Talk. nous discutons avec le Dr Tim Dunn, professeur en gestion hôtelière et directeur du Texas Wine Marketing Research Institute à la Texas Tech University. Le Dr Dodd me rejoint de Lubbock, au Texas. Cette conversation a été diffusée pour la première fois sur mon émission vidéo Facebook Live régulière il y a quelques années. Gardez cela à l'esprit comme contexte des commentaires du Dr Dodds. Vous m'entendrez également répondre aux questions des spectateurs. Vous pouvez participer à cette conversation tous les deux mercredis à 19 h. Est. Je vais inclure un lien indiquant où vous pouvez nous trouver sur Facebook, ainsi que la version vidéo de cette conversation. tout cela sera dans les notes de l'émission à Natalie MacLean comm slash avant 86. Si vous voulez découvrir des vins appétissants juteux et ce qu'il faut associer avec eux, inscrivez-vous à mon cours de vin vidéo en ligne gratuit appelé les cinq erreurs d'accords mets et vins cela peut gâcher votre dîner et comment les réparer pour toujours. Accédez à la classe de barre oblique de communication de Natalie MacLean et choisissez une heure et une date qui vous conviennent. J'ai hâte de vous voir dans la classe. D'accord, continue avec le spectacle.

Nous allons examiner comment les magasins d'alcools ont de petits éléments déclencheurs pour nous inciter à acheter du vin et les restaurants font la même chose. Nous allons examiner le comportement des consommateurs de vin, les campagnes de marketing du vin, ce qui a fonctionné dans le passé et ce qui n’a pas fonctionné, car notre expert sait vraiment que cela a fait la recherche et a des résultats fascinants à partager avec nous. Alors laissez-moi vous présenter notre invité plus en détail. Il est professeur de gestion hôtelière de la région James Young et directeur du Texas Wind Marketing Research Institute à Texas Tech. Université. Il a travaillé avec l'industrie néo-zélandaise du raisin et du vin avant de s'impliquer dans l'industrie du Texas à la fin des années 1980, et a occupé le poste de président et d'autres rôles au sein de cette association. Il a terminé sa thèse de doctorat sur le tourisme viticole et continue de mener des recherches sur les enjeux marketing et économiques liés au vin. Il a également publié de nombreux articles sur ces sujets dans diverses revues professionnelles et a fait des présentations dans diverses conférences internationales, et je voudrais lui souhaiter la bienvenue maintenant. Bienvenue, Dr Tim Dodd. Bonjour. Salut, Natalie.

Dr Tim Dodd 4:37
Merci de m'avoir invité à votre émission.

Natalie MacLean 4:38
Oh, absolument. Notre plaisir. Et vous êtes à Lubbock, au Texas, n'est-ce pas?

Dr Tim Dodd 4:43
Oui. Et pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas, nous adorons le Texas, c'est dans les hautes plaines du Texas dans la mendicité, une sorte de zone de mendicité et a été la partie centrale de beaucoup de l'industrie viticole ici depuis vraiment les 30 dernières années.

Natalie MacLean 4:58
Un fantastique est que parce que c'est à haute altitude ou des plantations à haute altitude autour de vous.

Dr Tim Dodd 5:04
Oui, exactement. Nous sommes ici à environ 3000 pieds. Nous sommes donc dans un avion à très plat, mais nous avons de longues et chaudes journées d'été, mais ensuite des appels du soir vers les années 60 et 70 le soir et encore plus frais en fait, puis quelques chemins pendant l'été. Cela nous permet donc de faire pousser des raisins de bonne qualité jusqu'à vous.

Natalie MacLean 5:25
Je veux en savoir plus sur le vin du Texas, même si nous ne pouvons pas vraiment l’obtenir ici en Ontario. Nous avons des téléspectateurs de partout au Canada, du monde entier en fait, vous avez une histoire intéressante, Tim, sur la façon dont vous êtes arrivé au vin. Alors pourquoi ne pas partager cela avec nous pour commencer?

Dr Tim Dodd 5:41
Sûr. Je pense que tout le monde a des moments emblématiques du vin dans sa vie dont il se souvient vraiment. Certains d'entre eux ont peut-être été quelque chose qui vous a vraiment intéressé au vin. Le mien était en fait à 22 ans, je travaillais trois emplois, tous impliquant l'alcool sous une forme ou une autre. Après avoir obtenu mon diplôme universitaire, et nous vendions principalement de la bière au magasin d'alcools où j'étais, mais un soir, mon patron a sorti une vieille bouteille de lambeaux australiens qu'ils avaient et l'a ouvert là-bas. Et j'étais juste époustouflé, c'était tellement plus intéressant que n'importe lequel des vents que dans ma tête vraiment, j'avais juste des blancs doux et, vous savez, un dos glacial et des choses comme ça. Mais en tant que jeune grandissant. Et donc quand j'ai essayé ça, ça m'est vraiment resté à l'esprit. Et j'ai pensé, wow, c'est une industrie. C'est un domaine qui est un peu différent, qui a beaucoup plus de complexité que je ne le pensais. Et donc j'ai commencé à apprendre à partir de là et j'ai eu divers rôles qui ont continué à s'appuyer sur cela.

Natalie MacLean 6:43
C’est vrai, cela semble toujours être un vin ou une expérience charnière qui nous pousse à nous élargir. C’est une belle histoire, Tim, j’aimerais savoir que vous avez publié de nombreux articles de recherche, tant de recherches tant d’informations intéressantes nous surprendront sur la façon dont nous achetons du vin. Quels types de comportements manifestons-nous dans les magasins d'alcool, en particulier, dont nous ne sommes peut-être même pas conscients.

Dr Tim Dodd 7:07
ou le principal avec le vin est qu'il est tellement différent selon les situations et le consommateur. Ceux d'entre vous qui ont été à la fois consommateurs et impliqués dans la mode des très bonnes personnes sont ceux qui essaient vraiment de trouver le match. Et quand vous pouvez faire correspondre le niveau d'expertise de ce consommateur avec les types de vin que vous pensez qu'il aime, alors vous pouvez vraiment vous perfectionner directement là-bas. Et je pense que c’est ce que font les très bons cavistes. Ils le font grâce à la formation de leur personnel, et certainement dans les restaurants. C’est aussi une partie importante d’une bonne qualité de vente.

Natalie MacLean 7:43
Hmm. Laissez-moi voir si je peux mal interpréter vos idées exprès. Cela signifie-t-il que ceux qui ont une grande expertise devraient boire des vins complexes et que les autres devraient dire cela pour être provocateur?

Dr Tim Dodd 7:58
Non, non, je veux dire, je pense Pensez au point de vente au détail ou au magasin, celui qui vend le vin doit savoir ou s'assurer de savoir qui est le consommateur très rapidement. Et donc aux besoins et aux désirs de cette personne,

Natalie MacLean 8:12
et comment découvrent-ils rapidement? Y a-t-il quelques questions clés? Regardent-ils

Dr Tim Dodd 8:16
comment ils sont habillés? Quelles sont les questions qu'ils pourraient poser pour découvrir où en est cette personne et ce qu'elle pourrait aimer? Certainement, vous savez, une partie est liée à la tarification, une autre à sa région et vous pouvez simplement avoir une idée des connaissances et des antécédents de quelqu'un en entamant une petite conversation. Et je pense que les gens s'engagent dans cette conversation, ils peuvent aller beaucoup plus vite là où ils doivent être.

Natalie MacLean 8:38
Si vous étiez à la parole, quelles seraient vos deux premières questions que vous poseriez à un acheteur potentiel de vin,

Dr Tim Dodd 8:44
gamme de prix qu'ils regardent, et quelle est l'occasion, l'occasion pour le vin est une grande partie de l'intérêt des consommateurs pour cela, si c'est juste un moment occasionnel, alors vous allez regarder un vin complètement différent et quelque chose que vous pourriez servir à votre patron, par exemple, lors d'un dîner très important que vous pourriez avoir, cela devrait indiquer en quelque sorte un ou deux chemins que vous pourriez emprunter.

Natalie MacLean 9:09
Ouais. Et comment évalueriez-vous leur niveau d’intérêt que vous dites, pouvez-vous prononcer le comportement de Gilbert? Ou

Dr Tim Dodd 9:14
comment pourriez-vous leur donner un petit test des régions et des choses comme

Natalie MacLean 9:19
cette? Que pourriez-vous demander pour évaluer l'intérêt? Une sorte de question subtile que vous pourriez poser ou la Somalie dans un restaurant, par exemple, pour évaluer le niveau d’expertise de quelqu'un.

Dr Tim Dodd 9:28
Je pense que vous commencez par des choses comme: Préférez-vous un vin rouge ou un vin blanc ou il y a une sorte de bonne couverture Pfister, puis vous commencez à parler de régions dont vous commenceriez à parler de jumelage est ce genre de vin de repas comme un comme quelque chose pour boire occasionnellement. Donc, vous commencez en quelque sorte à réduire cette image très large que nous avons du vin de littéralement des milliers de types de bouteilles de variétés différentes qui peuvent être dans le magasin jusqu'à ce dernier. Et parfois, cela peut vraiment être dû au fait que vous savez combien ils veulent dépenser.

Natalie MacLean 10:00
Bien sûr, dans l'un de vos articles, des études de recherche se sont penchées sur les déclencheurs que les détaillants en vin utilisent pour nous encourager à acheter du vin. Alors, qu'y a-t-il dans les magasins d'alcool? S'agit-il d'affichages finaux? Est-ce certaines couleurs? Qu'est-ce que les détaillants d'alcool utilisent pour déclencher presque inconsciemment? Oh oui,

Dr Tim Dodd 10:20
J'aimerais ça. Pourquoi? Certains d'entre eux sont en fait liés aux lois sur le vin de l'État et de la région. Par exemple, certaines lois autoriseront les affichages en magasin, certaines régions ne l'installeront pas, les dégustations sont un outil très puissant que les détaillants utiliseront car il vous permet d'essayer avant d'acheter et de vous sentir à l'aise avec ce vin et cette eau avant de cueillir. ça monte. Il s’agit donc d’une sorte d’achat impulsif. Il y a aussi certainement des achats en quantité qui, encore une fois, vous savez parfois, vous obtenez 10% de réduction si vous achetez un six ou quoi que ce soit. Donc, au lieu d'acheter quatre bouteilles, vous finissez par en jeter un autre. Juste un suivi, je sais que je fais ça régulièrement, j'arrive à une sorte de 10 bouteilles et puis je me rends compte que j'obtiens une remise de 15% ou 10% sur les mille Alors, alors ce genre de choses, placer certaines promotions dans les allées, certainement les promotions saisonnières autour de Noël, de Thanksgiving, toutes ces sortes de choses sont également importantes.

Natalie MacLean 11:22
Droite? Et avez-vous découvert dans votre recherche certaines promotions en magasin qui ne sont tout simplement pas efficaces? comme si elles avaient été essayées et que cela n’avait tout simplement pas fonctionné?

Dr Tim Dodd 11:31
Je ne peux penser à aucun, il y a beaucoup de débats sur la promotion régionale, par exemple, faire du Texas sa propre section, si elle était dispersée avec des cépages, il y a encore un débat à ce sujet. Une découverte que nous avons trouvée est s'il y a une perception négative envers une région particulière, peut-être que ce sont de nouvelles personnes qui ne le savent pas vraiment ou quoi que ce soit, alors il vaut mieux la mettre dans la balle, juste dispersée parmi les cépages plutôt que de mettre en évidence En tant que sa propre section,

Natalie MacLean 12:01
Bien sûr, oui, la maturité de l’industrie a des parallèles pour Niagara Okanagan ici au Canada, mais je suis sûr que d’autres régions viticoles aux États-Unis et dans le monde. Donc, avec le Texas, il y a beaucoup de détaillants qui les mettent maintenant en avant parce que les gens veulent acheter localement.

Dr Tim Dodd 12:16
Oui, tout à fait. Et aussi à cause de la qualité et de la maturité de l'industrie il y a 30 ans, probablement pas tellement. Nous avions environ 25 établissements vinicoles maintenant, nous en avons environ 400, nos 400 établissements vinicoles situés dans l'État. C'est passé d'un très petit genre de chose presque pittoresque où vous aviez vous savez, des bottes de cow-boy sur l'étiquette et je suis vraiment comme ça pour faire beaucoup plus d'une industrie très sérieuse où avec un figuré des cépages que de grandes bêtes et des régions et tout ça.

Natalie MacLean 12:49
Des bottes de cow-boy absolument bien au Texas et des marsupiaux en Australie. Je ne sais pas trop d’entre vous qui ont visité ou connaissent des magasins qui organisent également des vins par mets. Il y en a à New York qui aiment manger du poisson, puis du poulet. Et je me demande ce que vous en pensez, vous savez,

Dr Tim Dodd 13:07
Je pense à tout de ces façons et en fait, il y a quelques grands magasins qui auront à la fois la variété, puis aussi par région, mais certainement les accords mets-plats sont également bons. J'en ai aussi vu des vins de type lourd léger, vous savez, c'est un vin rouge, blanc et ensuite lourd à plus léger à droite,

Natalie MacLean 13:27
comme une carte des vins progressive presque. Yeah Yeah. Alors, y a-t-il des déclencheurs inhabituels que les restaurants utilisent ou des déclencheurs cachés que les restaurants utilisent pour nous amener à acheter du vin, comme par le biais de vos études ou même simplement de ce que vous avez lu?

Dr Tim Dodd 13:42
Oui, nous avons fait une petite étude une fois où nous en avons mis un juste à côté d'un aliment. Donc on aurait le poulet, on mettrait du Chardonnay et une vignette ou quelque chose à côté de ça,

Natalie MacLean 13:53
comme un étalage dans le restaurant.

Dr Tim Dodd 13:55
Non, nous l'aurions simplement au menu. Oh je vois. Soyez donc au menu. Nous avons cherché à savoir si cela augmentait ou non les ventes de vin pendant cette période. Et nous avons constaté que c'était le cas. Et il s'agissait essentiellement de souligner cela et de donner aux consommateurs une sorte de déclencheur et une idée d'un moyen de se rendre compte que c'était un bon match et de les mettre un peu plus à l'aise. Je dirais que cela fonctionne, en particulier dans un État comme le Texas était et est toujours, dans une certaine mesure, un état assez récent de consommation d'énergie éolienne ainsi que l'état producteur de vent. Nous étions, je pense, pendant 40 ans ou 42e en termes de consommation de vin par habitant pendant une longue période, et très faible par habitant, mais c'était essentiellement de la bière et du whisky ou pas d'alcool. Il y a donc eu beaucoup de changements pour les consommateurs pour en faire davantage une culture du vin au cours des 30 dernières années, ce qui a été fantastique. Il y a tellement

Natalie MacLean 14:45
de nombreux parallèles avec le Canada. Je veux dire, parce que nous sommes sur un parallèle nord et peut-être que vous êtes dans le sud, ce n'était pas traditionnellement une région viticole de culture du vin et c'était de la bière et du whisky ici pour vous faire regarder les listes de restaurants où ils sont en quelque sorte avoir l'ancrage pas cher large, et puis vous allez un deux, et c'est celui que vous achetez comme, quelque chose comme ça?

Dr Tim Dodd 15:07
Non, nous ne l’avons pas fait. Mais j'en suis conscient. Beaucoup de restaurants font cela et vous savez, vous voyez des cartes de vins merveilleuses, et aussi des cartes vraiment terribles. Et je pense vraiment que cela peut faire le succès ou l'échec de tout le restaurant ou la carte des vins est une partie si importante de nos jours, car cette culture se développe et les gens attendent plus maintenant. Ouais, tout devient de plus en plus sophistiqué. Et juste ajouter à cela, je veux dire à cela, je pense que les industries viticoles locales jouent un rôle énorme dans le développement de la culture de consommation du vin. Je pense que si vous avez une industrie vinicole locale, comme en Ontario, et que j'ai été là-haut, hérité d'une partie de l'Université Brock, ils font de bonnes recherches sur le vin avec cela, si vous avez cette industrie vinicole locale, cela amène les gens à les établissements vinicoles qu'ils ont l'occasion de voir et d'entendre parler de vin, ils ont la possibilité d'expérimenter et d'essayer différents vins que ces vins ne se sentent plus à l'aise, je les ramène à la maison, ils ont arrêté leur propre petite Salah. Ils font toutes ces choses qui créent cette culture. Je pense donc que cela a joué un rôle très important.

Natalie MacLean 16:11
Oui, parce que je pense que le vin est une vente manuelle, si vous voulez, comme dans un restaurant ou un magasin d'alcools. Je veux dire, c'est tellement déroutant que vous pouvez lire le premier chapitre d'un livre que vous pouvez essayer et aborder, mais généralement à moins qu'il y ait une station de dégustation, vous ne pouvez pas essayer ce vin. Vous avez juste l'étiquette pour continuer. Je pense donc que se faire dorloter en tant que consommateur par le biais d'une industrie locale est une bonne chose. Laurie demande, Dr Tim, pensez-vous que les grands établissements vinicoles qui ont plus de dépenses de marketing ont grandement influencé ce qui est disponible et ce que nous buvons?

Dr Tim Dodd 16:42
Oui, ils le font. Mais de plus en plus, les petits vignobles jouent un grand rôle localement. Ils ont davantage accès à différents marchés, certainement dans certaines régions des États-Unis où vous avez des ventes directes, vous pouvez obtenir ce petit de l'Idaho du Colorado ou quelque chose du genre. Être capable de puiser dans ceux-ci plutôt que d'être coincé avec les quelques grandes marques qui existent. Et je pense que c’est ce que permet l’ouverture des marchés et la vente directe au consommateur.

Natalie MacLean 17:14
Et vivez-vous les mêmes problèmes? Nous sommes ici au Canada comme cette expédition directe est un gros problème ici. Nous ne pouvons pas expédier entre les provinces. Il est en fait plus facile pour nous d’obtenir un vin de Californie qu’une province à l’autre. C'est fou. Vivez-vous cela aussi?

Dr Tim Dodd 17h30
Depuis que je suis impliqué dans l'industrie américaine? Oui, c’est un problème permanent. C’est beaucoup mieux en ce moment qu’au Texas. Il est certain que nous sommes autorisés à transporter des navires entre les États, qu'il y a une réglementation associée à cela. Mais il fut un temps où vous ne pouviez pas obtenir de vin de Californie ni d'ailleurs.

Natalie MacLean 17:51
Ce qui l'a changé autre que le lobbying des politiciens. Y a-t-il quelque chose que nous pouvons faire ici pour prendre comme note de cas une étude de votre part?

Dr Tim Dodd 18h00
La chose a changé pour le Texas, c'est que nous avons une industrie locale, que l'industrie locale a un impact économique sur l'État qui rapporte X dollars des contribuables. Il a des emplois. Je pense que l'argument du développement rural est énorme, car il nous aide à développer notre industrie locale dans les zones rurales qui sont en déclin. Et le vin est une grande diversification loin du coton et du maïs et d'autres cultures que nous avions. Donc, je pense que l'argument économique est en fait que le plus solide aussi, vous savez, les choix des consommateurs est également important. Mais cela ne va pas toujours aussi loin que je le dis en tant que taxes sur l’emploi qu’une industrie locale peut apporter et je pense que je pense que si nous pouvons libérer ces marchés, cela permettra la croissance et le développement des industries locales.

Natalie MacLean 18:50
C'est essentiel. Je ne l'ai jamais entendu dire cela auparavant parce que nous avons parlé de libérer mes raisins ici, mais de l'ensemble des emplois de développement rural et de ne pas tout concentrer dans une ville et de la congestion et des services qui y contribuent, comme obtenir de bons emplois pour les gens. dans les zones rurales, d'autant plus que les emplois agricoles sont en déclin, comme s'il s'agit d'un produit agricole local à valeur ajoutée si élevée, je pense que oui, il y aura un effort important pour essayer de le faire.

Dr Tim Dodd 19:20
Ouais, vous avez une cave là-bas. Et avant longtemps, il y aura un restaurant ou une visite guidée et quelqu'un qui aime faire cela ouvrira son petit magasin. Et donc, vous avez en quelque sorte toutes les grappes de tourisme dans les zones rurales qui peuvent avoir un impact important sur une communauté locale avec de bons emplois, comme vous l'avez dit.

Natalie MacLean 19:36
Donc, dans le monde des campagnes de marketing à grande échelle, il n’est pas nécessaire que ce soit l’œnotourisme, mais peut-être pour une marque en particulier est là quand c’était une catastrophe dont vous pouvez parler, j’aimerais savoir

Dr Tim Dodd 19:46
Je ne peux pas vraiment penser à aucun, nous n’avons pas vraiment dans cette partie du monde, beaucoup de marketing du vin ou des campagnes de vignobles. Et je ne sais pas si c’est la raison à cela, mais nous n’avons pas vraiment beaucoup de campagnes magiques, d’en publier quelques-unes et des choses comme ça, mais pas, certainement pas.

Natalie MacLean 20:07
Mais disons sur papier, en avez-vous trouvé qui sont particulièrement réussis ou non? Y a-t-il quelque chose qui a attiré votre attention? Je veux dire, nous n'avons pas de campagne Got Milk pour le vin

Dr Tim Dodd 20:18
que j’ai vu. Et je pense qu'une partie de la raison pour laquelle il y a longtemps était la sensibilité parce que c'est de l'alcool ou qu'il se trouve que l'alcool fait partie de son maquillage. Et je pense qu'il y avait une inquiétude à ce sujet, oh, je pense aussi que le vin est une industrie tellement fragmentée. Nous avons quelques énormes acteurs, puis littéralement des milliers de milliers de petits producteurs et essayer de faire passer un message coordonné va être assez difficile.

Natalie MacLean 20:45
Ouais c'est vrai. Il n’ya pas d’économies d’échelle, semble-t-il. Et juste, encore une fois, vous regardez un livre, le livre de Tom Clancy qui a été publié en 1989 par rapport à la réimpression maintenant en 2018. C'est le même livre At a wine pour la plupart des avantages, c'est complètement différent. Ouais. D'accord. Alors Tim, sur quel genre de projets de recherche travaillez-vous actuellement? Quoi de neuf dans le monde du marketing du vin qui pourrait nous intéresser du point de vue du consommateur,

Dr Tim Dodd 21:14
il y a beaucoup de sujets différents, une des choses que je pensais arriver, c'est qu'à un moment donné, je serais à court de sujets auxquels nous pourrions penser en termes de vin, mais cela ne cesse d'évoluer. L’activité est en constante évolution, elle devient plus globale, il existe de nouveaux types d’emballages, de nouvelles variétés, de nouvelles régions, des consommateurs agissant de manière différente et regardant les choses différemment. À mesure que les générations changent. Je pensais que ce serait un peu plus facile de comprendre les choses et ensuite de passer à la bière ou quelque chose comme ça. Mais maintenant, c’est juste quelque chose qui change constamment. Et nous avons fait des études, par exemple, sur les hommes et les femmes en regardant ouais. Ce genre de chose est apparu dans certaines de nos études et en regardant les différences dans la façon dont les hommes et les femmes ont tendance à voir les choses. Et il y a certainement de nombreuses exceptions aux règles que vous trouvez, mais

Natalie MacLean 22:10
Mais qu'avez-vous trouvé en général quelles sont les grandes différences entre la façon dont les hommes et les femmes achètent du vin?

Dr Tim Dodd 22:15
L'une des premières choses est que les hommes ont tendance à être des acheteurs de trophées. Alors ils achètent pour les vendeurs et ils aiment avoir des choses rares et exceptionnelles, alors que la femme est beaucoup plus pratique pour plus, vous savez, une consommation immédiate. Ils sont conscients de la couleur et des étiquettes, bien plus que les hommes. Et puis, dans le cadre de la salle de dégustation, nous sommes tombés sur un très intéressant, ma collègue Natalia et moi avons fait une étude sur ce qui se passe lorsque les gens entrent dans une salle de dégustation. Ils ont une visite gratuite autour de la cave, ils reçoivent, vous savez, quelques verres de vin gratuits et vivent une expérience formidable. Eh bien, les femmes ont tendance à être soit par des t-shirts de vin, quoi que cela ajoute un sentiment d'obligation. Ils se sentent obligés car ils ont vécu une expérience formidable. Et tu sais, quelqu'un a passé du temps avec moi, et j'ai vraiment besoin de me sentir coupable si je ne le fais pas, si je n'achète pas quelque chose. Maintenant, si vous mettez 10 $ de frais de collage là-dessus, cela disparaîtra. Parce que vous avez satisfait à votre obligation, en gros. Ouais. And actually, with a little bit of a look at whether or not it was actually better to be free, and get people to buy more, or put $10 or, you know, whatever it is on the pasting fee and not get as much in the way of sales. And we could have gone a little further on that. I think that would be really kind of interesting to find out where that point was where you generate more money

Natalie MacLean 23:49
crossover. So what was the net analysis? Is it better to be free or not? I think the pins

Dr. Tim Dodd 23:57
like everything with wind, thanks a lot. That is dependent on where you are and the region you’re in. If you’ve got literally thousands of people lined up at your door that are wanting to just churn through, then you’ve really got to put a fee on it and do that. If you’re really trying to get people in the door. And then it’s actually makes probably more sense to have a free tastings and find that people will actually buy more in those situations. And then miles on the other hand, they need feel grateful in order to buy in other words, they need to feel like they’ve had such a good wine and feel like really good about the experience that in other words, they don’t feel as guilty as about walking out the door with a dress, without anything if they didn’t really like that.

Natalie MacLean 24:42
Okay, so they’re not beholden, they just want to know that they’ve had a great experience. And so yes, I’ll lay down some cash. Yeah, interesting. Laurie says I’m a wine importer of Italian wine. What are the two key tips you’d recommend when marketing focus on the winery, focus on the end consumer, best way to get the word out using online marketing she’s asking Hmm, good question, Laurie.

Dr. Tim Dodd 25:06
To me, education is the key to pretty much everything. So I think you’ve just got to spend time educating whoever you can, in a fun way, because once people have knowledge of whatever one you have in the region, and then there are a lot more Canada, but there’s just so many different brands and styles and things that will totally confused. I don’t remember the winds up here last week. And I mean, you kind of get general categories regions, but it is very confusing for consumers.

Natalie MacLean 25:39
Awesome. Okay. So, Tim, I can’t believe how this has flown by. I want to ask you a few more personal wine questions. What’s the best piece of wine advice you’ve ever received? That education

Dr. Tim Dodd 25:50
brings enjoyment. I really believe that with wine I think it’s the key to so many things is the more you know about a particular topic and the more you learn, the more you enjoy looking at that bottle of wine, you suddenly sort of start understanding the history behind the region or the types of grapes that are granted processes, all those sort of things add to the enjoyment of wine as a product and a category. So the more and more you can do, taking courses, reading books, going to places, if you can, if you can travel, travel is just a beautiful way to learn. And it just reinforces all the things I’ve been fortunate to go on a few trips to places that I’ve, you know, read about and heard about, but once you go there just reinforces and puts those things into a whole new level.

Natalie MacLean 26:42
Absolument. Like I’ve been to burger D, and just it’s a confusing region to start with. Yeah, when you taste and you’re in the place, and then you’re tasting the wine, that’s that multi sensory thing that comes together. And the other example I would take from outside of the wine world is I was at answer for 20 some years. So when I watch ballet or somebody dance, I don’t just have an intellectual response to it, I have a muscular response to it, because I’ve been there done that, like it’s a full body, kind of. And so I do believe when you educate yourself, there is deeper enjoyment, it’s okay to just ride along the surface and have a glass and not think about it. But there’s something to be said for really knowing the deeper levels and saying, well, I see their sight taste that I get that I get the minerality of the terroir or whatever.

Dr. Tim Dodd 27:32
Absolument. And you know that those fantastic moments when you are meeting with the winemaker or someone and they’re going through the history of the winery, and really talking in depth about it and try it, just to me magic. That’s what the whole industry is all about.

Natalie MacLean 27:48
Ouais. One more question here. If you could share a bottle of wine with anyone living or dead. Who would that be? What would the wind be?

Dr. Tim Dodd 27:57
You know, I’d sort of have to go a couple of people in History, Winston Churchill have been an interesting one, because you know, of his love for champagne. Who could say no to good champagne. And he was such just an interesting person, his writing and all the things, leadership and all the things he did throughout his life. And then the other one, I think would be maybe Thomas Jefferson, again, because of how he introduced wine. He was a big influence to introducing wine us and his knowledge and certainly starting up wine there in Virginia. Et

Natalie MacLean 28:30
would you try to introduce both of them to Texas wine,

Unknown Speaker 28:33
of course.

Natalie MacLean 28:37
Have a glass of this. Excellent. So is there anything that we haven’t touched on that you’d like to mention right now, Tim?

Dr. Tim Dodd 28:43
I don’t think so. I think we’ve covered pretty well, some good, good topics. I hope that everyone here continues alien and you’ve obviously got a good group of people who want to keep learning and thinking about wine beyond just like you say casual, guys. That make a lot more interesting. So we’ve got a really engaged audience here. And where can we find you online? Tim, certainly through the Texas wine Marketing Research Institute at Texas Tech University. So if you look up the Texas wine Marketing Research Institute, you can track me down and if anyone wants to come and study here, do some research in Texas, fine, give me a shot. See if we can sign you up.

Natalie MacLean 29:23
I almost feel like I’m being recruited for Anyway, we’ll post that link in our blog post so that people can find you and and find the research studies you’ve done which are fascinating. Tim, I want to thank you so much. It’s been a great discussion. great insight. I really appreciate it.

Dr. Tim Dodd 29:40
You’re most welcome. Thanks for having me. Oh,

Natalie MacLean 29:42
okay. Bye for now, Tim. Take care.

Well, there you have it. I hope you enjoyed this chat with Dr. Tim Dodd. Here are my takeaways, number one, and fascinated with the triggers that retailers used to make us unconsciously buy one or more of it, whether it’s quantity discounts, and dial displays, or in store tastings to, there are a lot of parallels between the Texas wine industry and the Ontario one as well as other regions that are still developing a strong place in consumers minds, even though the quality of the wine has already been established. Number three, even though this was two years ago, we hit on cross border shipping, which remains an issue here today in Canada. The best push Dr. Dodd believes is the economic one of developing good rural jobs, especially with those in traditional farming declining as well. Wine helps develop tourism clusters in these areas that include restaurants, art galleries, and other small local businesses. It makes sense that the development of a wine industry also propels forward the development of wine and food culture. More broadly in a region or country. Number four, although our discussion took place long before COVID-19 he’s prescient in saying that the direct to consumer model of sales is also the best for wine drinkers when you’re not influenced by those in store triggers, and you can develop a direct relationship with the winery over time. And finally, number five, Dr. Dodd differentiates the wine buying behaviour between men who seek trophy wines for their sellers, and women who mostly buy wine for immediate consumption. Other studies, including several from the New York Times revealed that women buy 80% of wine as the household purchasers of most consumer goods and as the social planners for most families. You won’t want to miss next week when I’ll be chatting with Kevin O’Leary, aka the self described Mr. Wonderful from shark tank and Dragon’s Den. He shares what he would consider to be the toughest questions he’d have to answer. If he were pitching the idea for his own wine brand on one of those two shows, plus, he delivers what he considers the cold hard truth for the wine industry next week. In the meantime, if you missed Episode 46, where we talk with Gus Clemens, who has a syndicated wine column that’s published in more than 100 newspapers, including USA Today, go back and take a listen. We take a deep dive into the wines of his home state, Texas, and explore other issues like wine writing ethics. I’ll share a short clip with you now to whet your appetite.

Unknown Speaker 32:39
The Hill Country ABA American viticultural area, which is between San Antonio and Austin centred on a town called Fredericksburg. German community is the second most visited ABA in the United States.

Natalie MacLean 32:52
Sensationnel. And why is that?

Unknown Speaker 32:53
Well, Napa says number one, but Napa is less than 1000 square miles Hill Country a VA 14,000 square miles. And we could get into thing about Texas’s size too. I mean, you come from the second biggest country in the world. So, you know, both the pluses and the minuses of bigness. The biggest thing about it working is that you’ve got San Antonio and Austin an hour’s drive away. You’ve got Dallas Fort Worth in Houston, three and a half hour drive away. Texas has five of the most populated cities in the United States, San Antonio, seventh largest in Austin to San Antonio, you have two or 3 million people that Italia wanted to can just take a day trip one hour drive, Austin, I think it’s slightly less than that and visit Fredericksburg.

Natalie MacLean 33:43
If you like this episode, please tell a friend about it, especially one who’s interested in great wine buying tips that Dr. Dodd shared. You’ll find links to the wines we tasted a full transcript of our conversation, the video version of this chat, where you can find us on Twitter. Facebook Live every second Wednesday at 7pm and how you can connect with me personally in a free online video class. That’s all in the show notes at Natalie MacLean comm forward slash 86 Thank you for taking the time to join me here. I hope something great is in your glass this week, perhaps a wine that you bought directly from a winery?

You don’t want to miss one juicy episode of this podcast, especially the secret full body bonus episodes that I don’t announce on social media. So subscribe for free now at Natalie MacLean comm forward slash subscribe may be here next week. Cheers

commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *