Catégories
Vin et spiritueux

La table connectée avec Melanie Young et David Ransom

introduction

Comment ma première gorgée de «vin de fantaisie» a-t-elle déclenché ma soif de connaissances et d'expériences sur le vin? Pourquoi est-ce le moment idéal pour suivre un cours de vin en ligne? Pourquoi est-il difficile de marier certains légumes, comme les asperges, avec du vin? Quels aperçus juteux des coulisses lirez-vous dans mon troisième livre à venir? Qu'est-ce que ça fait d'être une femme dans le monde du vin?

Dans cet épisode du podcast Unreserved Wine Talk, je suis interviewé sur The Connected Table avec Melanie Young et David Ransom.

Vous pouvez trouver les vins dont nous avons discuté ici.

Points forts

  • Pourquoi ma première gorgée de «vin de fantaisie» a-t-elle déclenché ma soif de connaissances et d'expériences sur le vin?
  • Comment ai-je commencé avec la danse des Highlands?
  • Quels aspects de la danse m'ont aidé à me développer en tant qu'écrivain de vin?
  • Le vin peut-il vous aider à relier les différents aspects d'une éducation en arts libéraux?
  • Pourquoi est-ce le moment idéal pour suivre un cours de vin en ligne?
  • Pourquoi aurez-vous du mal à accompagner certains légumes, comme les asperges, avec du vin?
  • Quel vin choisir pour accompagner parfaitement les légumes difficiles à marier?
  • Comment mon cours en ligne sur les accords mets et vins peut-il vous aider à améliorer vos compétences œnologiques?
  • Quels aperçus juteux des coulisses lirez-vous dans mon troisième livre à venir?
  • Qu'est-ce que ça fait d'être une femme dans le monde du vin?
  • Quel merveilleux accord mets et vins canadiens devez-vous essayer?
  • Quels vignobles canadiens emblématiques devriez-vous visiter lors de votre prochain voyage à Niagara-on-the-Lake?
  • Quelles régions viticoles constitueraient le mariage transfrontalier ultime dans les voyages œnologiques?

Démarrez la conversation: cliquez ci-dessous pour partager ces conseils sur le vin





A propos de Melanie Young et David Ransom

Melanie dit que son premier événement d'éducation sur le vin a eu lieu à l'âge de 15 ans.Mon père a été professeur de vin à Chattanooga, Tennessee, pendant plus de 30 ans et m'a appris à goûter et à boire à la fois bien et de manière responsable. Pour un cours de prise de parole en public dans mon lycée, j'ai décidé d'enseigner à mes camarades comment ouvrir et servir une bouteille de vin. Je suis venu à l'école ce jour-là en portant mon goût autour du cou et une bouteille de vin. Une équipe d'enseignants se tenait au fond de la classe et me regardait avec intérêt alors que je commençais à démontrer mes compétences particulières. Le fait est que, étant mineure, ils ne voulaient pas me laisser ouvrir le vin!

Les articles de Melanie sur le vin, les spiritueux, la gastronomie et les voyages ont été publiés dans Wine4Food, The Epoch Times, Wine Enthusiast, Seven Fifty Daily, Jewish Week et plusieurs points de vente de l’industrie alimentaire. Mélanie est membre des Dames d’Escoffier International, la Wine Media Guild. Elle a parlé et / ou animé des panels sur la réinvention de carrière, la construction de votre marque et les femmes dans l'industrie.

L’histoire de David dans le domaine du vin a commencé avec l’amour de son père pour le vin, ce qui a conduit la famille à acheter une cave dans l’État de New York dans les années 1980. «Nous avons tous sauté ensemble et avons fondé Fondcombe en 1987», dit David, «et je dois le nommer. Fondcombe, du nom de la Maison des Elfes dans J.R.R. Le Seigneur des Anneaux de Tolkein est devenu le premier vignoble primé de New York, tandis que la famille Ransom en était propriétaire, obtenant également les honneurs de la critique. En dehors de l'entreprise vinicole, David est impliqué dans l'éducation, la promotion et la commercialisation des vins et spiritueux à travers le pays depuis plus de 30 ans.

Ressources

Rejoignez-moi sur Facebook Live Video

Rejoignez-moi sur Facebook Live Video tous les deuxièmes mercredis à 19 h, heure de l'Est, pour une discussion décontractée sur le vin. Vous voulez savoir quand nous allons vivre?

Ajoutez ceci à votre calendrier:

Taguez-moi sur les réseaux sociaux

Taguez-moi sur les réseaux sociaux si vous avez apprécié l'épisode:

Envie de plus?

  • Inscrivez-vous à mon cours gratuit de vidéo sur le vin en ligne où je vous guiderai à travers Les 5 erreurs d'accords mets et vins qui peuvent ruiner votre dîner (et comment les réparer pour toujours!)
  • Rejoignez-moi sur Facebook Live Video tous les deuxièmes mercredis à 19 h, heure de l'Est, pour une discussion informelle sur le vin.
  • Vous trouverez mes livres ici, y compris Unquenchable: Une quête astucieuse pour les meilleurs vins de bonnes affaires du monde et les vins rouges, blancs et ivres partout: un voyage imbibé de vin du raisin au verre.
  • La nouvelle édition audio de Rouge, blanc et ivre partout: un voyage imbibé de vin du raisin au verre est maintenant disponible sur Amazon.ca, Amazon.com et d'autres sites Amazon spécifiques à un pays; iTunes.ca, iTunes.com et d'autres sites iTunes spécifiques à un pays; Audible.ca et Audible.com.

Transcription et points à retenir

Bienvenue dans l'épisode 103!

Comment ma première gorgée de «vin de fantaisie» a-t-elle suscité une passion pour lui? Pourquoi le moment est-il idéal pour vous de suivre un cours sur le vin en ligne? Pourquoi est-il difficile de marier certains légumes, comme les asperges, avec du vin? Quels aperçus juteux des coulisses lirez-vous dans mon troisième livre à venir?

C'est exactement ce que vous découvrirez dans cet épisode du podcast Unreserved Wine Talk. Je suis interviewé sur The Connected Table avec Melanie Young et David Ransom. Le couple interviewe ceux du monde entier dont le travail a contribué à façonner l'industrie des aliments et des boissons, tels que les chefs, les producteurs artisanaux, les vignerons, les maîtres distillateurs, les auteurs, les agriculteurs, les leaders d'opinion de l'industrie alimentaire / des boissons, et dans ce cas, le vôtre vraiment.

Vous pouvez trouver des liens vers où vous pouvez me trouver sur Facebook en direct tous les deux mercredis à 19 heures, y compris ce soir si vous écoutez ce podcast le jour de sa publication – nous dégustons des vins formidables pour accompagner la dinde et tout les plats d'accompagnement plus un lien où vous pouvez me rejoindre dans un cours gratuit en ligne sur les accords mets et vins – tout est dans les notes du spectacle sur nataliemaclean.com/103.

Maintenant sur une note personnelle avant de plonger dans le spectacle …

L’épisode de la semaine dernière m’a ramené dans la maison de mon enfance de la Nouvelle-Écosse. J'ai bavardé avec Jean Benoit Deslauriers, chef vigneron chez Benjamin Bridge dans la vallée du Gaspereau.

Je me souviens d’après-midi d’été, de jouer sur la plage, de courir dans l’eau, puis de laisser les rayons du soleil me réchauffer et sécher le corps alors que je m'endormais sur une couverture que ma grand-mère avait faite…

… Ça sentait comme elle et j'adorais me fouiner dedans. L'eau joue un rôle tout aussi important dans la croissance et le vieillissement des vins que nous avons explorés la semaine dernière, alors revenez en arrière et écoutez si vous l'avez manqué.

D'accord, continue avec le spectacle!

Bien, tu l'as maintenant! J'espère que vous avez apprécié ma conversation avec Melanie et David.

Je ne récapitulerai pas mes propres observations car ce serait bizarre.

Vous ne voudrez pas manquer la semaine prochaine lorsque nous discuterons avec le parrain de Zin, Joel Peterson, vigneron fondateur de Ravenswood Winery en Californie. C'est un conteur impétueux, un provocateur et parfois un chahuteur de l'industrie du vin. Mais il a également contribué à faire de Zinfandel le phénomène incontrôlable qu'il est aujourd'hui.

En attendant, si vous avez manqué ma lecture du Secret Book Club de Red, White and Drunk All Over dans l'épisode 6, revenez en arrière et écoutez. Vous entendrez encore quelques histoires de mon mystérieux passé viticole. Je vais maintenant partager un court extrait avec vous pour vous mettre en appétit.

Si vous avez aimé cet épisode, parlez-en à un ami cette semaine, en particulier à quelqu'un que vous connaissez qui serait intéressé par les conseils sur le vin que j'ai partagés.

Vous pouvez trouver des liens vers où vous pouvez me trouver sur Facebook en direct tous les deux mercredis à 19 heures, y compris ce soir si vous écoutez ce podcast le jour de sa publication – nous dégustons des vins formidables pour accompagner la dinde et tout les plats d'accompagnement plus un lien où vous pouvez me rejoindre dans un cours gratuit en ligne sur les accords mets et vins – tout est dans les notes du spectacle sur nataliemaclean.com/103.

Merci d'avoir pris le temps de me rejoindre ici. J'espère qu'il y a quelque chose de grand dans votre verre cette semaine, peut-être un vin qui vous rappellera un grand souvenir!

Transcription

Natalie MacLean 0:00
légumes, en particulier les asperges et l'artichaut, ils contiennent des composés naturels qui donnent au vin un goût plus sucré qu'il ne l'est. Ainsi, ils peuvent vraiment faire des ravages sur le goût du vin et l'accord général. Ce n'est que l'un des nombreux types d'appariements dans lesquels nous plongeons dans le cours. Mais cherchez un vin blanc sec avec os Fili. Et si vous avez des tanins, du vin rouge et des asperges, cela peut vraiment gâcher votre fête. Mais si vous obtenez un blanc vraiment ultra sec, comme un sauvignon blanc, ça peut marcher, ça va encore altérer votre perception du vin, des asperges, on fait beaucoup de ce genre de choses dans le cours, on va toujours commencer par le vin dégusté, qu'en pensez-vous? Allez à la nourriture, que ce soit le stérique, y a-t-il du fromage ou du chocolat ou tout ce que nous sommes en train de plonger dans le vin et que s'est-il passé? Quel goût a-t-il maintenant? Le vin n’a pas changé, mais votre perception de celui-ci a-t-elle changé?

Avez-vous soif d'apprendre le vin? Aimez-vous les histoires de personnes merveilleusement obsessionnelles, de lieux d'une beauté envoûtante et de situations sociales amusantes et gênantes? C'est le mélange ici sur le podcast de discussion sur le vin sans réserve. Je suis votre hôte, Natalie MacLean.

Orateur inconnu 1:20
Et chaque semaine,

Natalie MacLean 1:21
Je partage avec vous des conversations non filtrées avec des célébrités du monde du vin, ainsi que des confessions de mon propre voyage ivre alors que j'écris mon troisième livre sur ce sujet. Je suis tellement contente que tu sois là. Maintenant, passez-moi cette bouteille s'il vous plaît. Et commençons. Bienvenue dans l'épisode 103. Comment ma première gorgée d'une ligne raffinée a-t-elle suscité une passion pour le vin en général? Pourquoi le moment est-il idéal pour vous de suivre un cours en ligne? Pourquoi est-il difficile de marier certains légumes comme les asperges et l'artichaut avec du vin? Et ce que vous voyez dans les coulisses. Allez-vous lire dans mon troisième livre à venir? C’est exactement ce que vous découvrirez dans cet épisode du podcast The unreserved wine talk. Je suis interviewé sur la table connectée avec Melanie young et David ransom. Le couple interviewe des personnes du monde entier dont le travail a contribué à façonner l'industrie des aliments et des boissons tels que les chefs, les producteurs artisanaux, les vignerons, les distillateurs, les auteurs, les agriculteurs, les leaders d'opinion de l'industrie alimentaire et des boissons, et dans ce cas, le vôtre vraiment, vous pouvez obtenez le lien où vous pouvez me trouver sur Facebook Live tous les deuxièmes mercredis à 19h y compris ce soir. Si vous écoutez ce podcast le jour de sa publication ou si vous dégustez des vins formidables pour accompagner la Turquie et tous les accompagnements. De plus, il existe un lien où vous pouvez vous joindre à moi dans un cours gratuit en ligne sur les accords mets et vins. C'est tout dans les notes de l'émission à Natalie MacLean comm barre oblique 103. Maintenant, sur une note personnelle, avant de plonger dans l'émission, l'épisode de la semaine dernière, nous retournons à ma maison d'enfance de la Nouvelle-Écosse. J'ai discuté avec John Ben Wah Dilaudid, un vigneron en chef au pont Benjamin dans la vallée de Gaspereau. Je me souviens d’après-midi d’été au Cap-Breton où je jouais spécifiquement sur la plage, je courais dans l’eau, puis je laissais les rayons du soleil me réchauffer et sécher le corps alors que je m'endormais sur une couverture que ma grand-mère avait faite. Ça sentait comme elle et j'adorais me blottir dedans. L'eau joue un rôle tout aussi important dans la maturation croissante des vins que nous avons explorés la semaine dernière. Alors revenez en arrière et écoutez si vous l'avez manqué. D'accord, continue avec le spectacle.

Orateur inconnu 3:50
Bienvenue sur la table connectée en direct. Nous sommes vos hôtes Melanie young et David rançonnent votre couple culinaire insatiable et curieux. Chaque semaine, nous vous apportons les personnes dynamiques qui travaillent à l'avant-plan et dans les coulisses de la gastronomie, du vin, des spiritueux et de l'hospitalité. Nous menons une vie assez délicieuse et nous aimons partager et tous vos auditeurs. Nous allons plonger directement. Et nous sommes vraiment enthousiasmés par nos invités, David et moi venons de passer les presque trois dernières semaines dans le nord de New York près de Buffalo et Niagara et les Finger Lakes tout simplement magnifiques. Eh bien, le Canada était comme, à portée de main. Si proche. Et nous voulions tellement y aller et tous ceux qui nous suivent pour arriver

Orateur inconnu 4:31
au Canada pour essayer

Orateur inconnu 4:32
le vin canadien Êtes-vous arrivé au Canada? Et la réponse, bien sûr, est non parce que

Orateur inconnu 4:36
le plus drôle, c'est quand une pandémie n'arrêtait pas de dire que nous allions diminuer et que tout le monde disait Oh, l'escarpement du Niagara est une si belle région viticole, mais c'était en fait la région du comté de Niagara, qui fait également partie de l'escarpement du Niagara, mais c'est du côté américain dans le nord-ouest de New York. Nous étions donc là, mais du côté américain.

Orateur inconnu 4:51
Nous avons donc décidé d'apporter un avant-goût dans l'esprit du Canada à notre émission aujourd'hui, et nous en sommes ravis car notre invité est quelqu'un que je connais depuis très longtemps à l'époque où j'ai commencé le James Beard. récompenses, et nous sommes sur notre liste de diffusion et la suivons tout le temps, mais nous ne sommes jamais en contact avec elle sur la table connectée en direct. Et c’est un peu un honneur parce qu’elle possède l’un des podcasts sur le vin les mieux notés en Amérique du Nord, selon le New York Times, et elle est une journaliste viticole lauréate de plusieurs prix. En fait, elle est la seule journaliste du vin à avoir remporté à la fois le prix d'écriture distinguée Mfk Fisher pour la James Beard Foundation et Ludham Discography International. Je suis membre. Elle a également l'un des meilleurs cours de vin en ligne, sinon les meilleurs, en Amérique du Nord. C'est plutôt bien. Droite? Nous parlons de Natalie MacLean, qui se joint à nous depuis le Canada. Aujourd'hui, nous allons parler de notre sujet préféré, le vin, mais aussi de son incroyable carrière. Et je pense que Natalie est l’une des pionnières dans ce que j’appelle l’éducation en ligne sur le vin, pas vous, David? Je fais. Yeah Yeah. Elle fait plus longtemps que tout le monde. Mais tu ne saurais jamais si tu la regardais. Alors Natalie, bienvenue sur la table connectée en direct.

Orateur inconnu 6:07
Mélanie. Et David est si bon d'être avec vous et de se connecter à nouveau avec vous ici.

Orateur inconnu 6:12
Ouais, c’est vous savez, si je n’avais pas été en contact avec vous depuis longtemps, vous étiez constamment dans mon radar lorsque je dirigeais les prix James Beard, parce que vous étiez toujours nominé ou gagniez un prix. Et ce fut une période amusante à l'époque paléolithique de la mine.

Orateur inconnu 6:29
De retour dans la journée, de retour dans la journée, ouais. Donc

Orateur inconnu 6:31
nous avons écouté un de vos livres, rouge, blanc et ivre partout dans la version audio. C’est tellement amusant parce que vous avez une manière tellement sporadique de parler du vin. Nous voulons savoir cela comme ce premier baiser du véritable amour. Pas le rendez-vous bâclé. Quelle a été cette première gorgée de vin qui vous a fait réaliser que vous souhaitiez poursuivre une carrière dans le vin? Eh bien, c'est

Natalie MacLean 6:51
Ce n’était certainement pas la première gorgée que j’ai jamais bu, qui était derrière le portable du lycée et qui me donnait un mal de tête brûlant de sucre. Le lendemain, c’était une sorte de bébé canard ou Donald Duck ou autre. Mais c'était le premier vin de luxe que j'avais après avoir obtenu mon diplôme. Donc mon mari était à l'époque, et j'ai commencé à sortir dîner. Et nous sommes allés dans un petit restaurant italien à Toronto au coin de notre appartement. Et le serveur a dit: Voulez-vous essayer le Brunello? Et nous avons pensé, oui, cela ressemble à un excellent plat de pâtes. Et il a apporté ce magnifique vin Ditalion rouge rubis pour tout le corps, il n'y avait pas de reniflement et de siroter aucune de ces cérémonies que vous venez de verser dans des gobelets. Puis-je juste me souvenir de l'avoir repris? Tu sais, en levant le verre et en pensant, Oh, mon Dieu, qu'est-ce que c'est? Parce que je le sentais. Et qu'il l'a goûté. Et c'était comme, oh, mon Dieu, comme si c'était juste, j'ai besoin d'en savoir plus à ce sujet parce que j'ai grandi sur la côte Est, de la bière et du whisky de famille écossaise. Le vin ne faisait donc pas partie de mon monde. Et quand j'ai pris ce premier goût, j'ai pensé que j'avais besoin d'en savoir plus à ce sujet, j'ai besoin de savoir au moins comment en parler. Et ça m'a poussé à boire. Et je ne me suis jamais retourné depuis que c'était

Orateur inconnu 8:05
comme ton moment Julia Child, tu te souviens? et Julia, Julia et Julia avaient ce que c'était? Elle avait ce plat de poisson. Et elle est juste allée Ah, et c'était tout. Droite? C'était donc ta brunella?

Natalie MacLean 8:18
Ouais, tout le monde a ça, vous savez, que ce soit de la nourriture ou du vin, c’est juste ce moment qui remplit vos sens et vous êtes submergé. Et je pense que nous essayons toujours de retrouver cela dans chaque article que nous écrivons et chaque goût que nous prenons, mais c'est cette expérience sensorielle accrue qui ne vous quitte jamais

Orateur inconnu 8:38
quand tu as si raison. Et vous n'auriez évidemment pas pu avoir un meilleur vin pour avoir ce moment avec Mélanie sont à la fois de grands fans de Brunello et ont fait un certain nombre de voyages dans la région italienne en Toscane pour visiter les vignobles et parler aux producteurs et Brunel, c'est juste un super endroit et faire des vins fabuleux.

Orateur inconnu 8:53
Ouais, je suis intéressé que tu viennes de racines écossaises parce que tu danses aussi le fling des Highlands que tu as formé dans une éducation très classique. Et j'ai lu quelque part dans l'un de vos BIOS que vous êtes un danseur des Highlands. Est-ce vrai?

Natalie MacLean 9:07
Oui, ça l'est. Bien que j'aie échangé mes pantoufles de danse contre des lunettes Tumblr, mais je me suis entraîné tout au long de mon enfance, je suis allé très tôt au Gaelic College au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, où j'ai principalement appris à cueillir des fraises, mais entre-temps comment faire le La danse des Highlands, les diverses danses, la danse de l'épée, la fronde, etc. Et cela faisait vraiment partie de ma culture écossaise. Et donc le vin n’était tout simplement pas sur la table familiale. Cela est venu beaucoup plus tard dans la vie, mais je pense que les jours de danse ont donné une certaine discipline que j'ai pu transmettre à l'écriture une fois que j'ai pu exploiter ces sentiments et ces mots autour du vin.

Orateur inconnu 9:47
C’est intéressant que vous ayez dit que votre père, vous savez, était un buveur et que c’était difficile pour vous de vous réconcilier. Donc, je pense que c'est intéressant que vous y soyez entré et que vous avez une si bonne approche et vous savez, ce n'est pas toujours une pause dans l'entreprise et on vous a en fait dit que lorsque vous avez dit que vous vouliez y entrer, pouvez-vous gagner votre vie Ce faisant? Ou devez-vous avoir un autre travail de jour? Aviez-vous un emploi de jour pendant longtemps avant de vous lancer dans l'entreprise et de commencer à la rendre durable pour vous-même?

Natalie MacLean 10:13
J'ai fait. J'ai fait. Eh bien, tout d'abord, je suis allé à l'Université de Western Ontario où j'ai obtenu un MBA et un mari. Et puis je me suis lancé dans le marketing des produits emballés chez procter et j'ai misé sur les marques alimentaires comme Crisco et kringles, etc. Ensuite, je me suis tourné vers la haute technologie et j'ai travaillé pour une entreprise de supercalculateurs que j'étais basée au Canada, mais dont le siège social est maintenant le siège de Google à Mountain View, en Californie. Et donc je n'avais aucune intention d'écrire, il n'y avait pas d'école d'écriture sur le vin, mais mon mari et moi étions tous les deux des personnalités typiques. Nous avons essayé le golf, nous avons essayé l'espagnol, rien n'a fonctionné. C'était comme si nous allions nous tuer avec des fers de golf, mais nous pouvions boire. Nous avons donc commencé à suivre des cours de vin le soir, et cela nous a plu. Et cela, encore une fois, m'a attiré plus loin.Je voulais en savoir plus à ce sujet, car il me semblait juste que l'avion pouvait être le centre de l'enseignement des arts libéraux, comme s'il était lié à la science et à la religion et aux arts et au commerce, etc. . Cela avait une fascination encyclopédique pour moi. Alors j'ai continué avec ça, je suis parti en congé de maternité et j'avais besoin de garder mon cerveau en vie. J'ai donc lancé des journaux locaux et du vin sur Internet. C'était en fait une nouvelle à l'époque. Et c'est parti de là. J'ai eu un an de congé. Et le temps que j'aie terminé, je me suis dit que je ne voulais pas retourner à la haute technologie. J'aime cela. Et j'ai continué avec ça.

Orateur inconnu 11:36
Wow, c’est intéressant. Vous savez, lorsque nous voyagions dans le Niagara, nous avons rencontré beaucoup de vignerons venus du monde de la haute technologie et avons décidé qu'ils avaient terminé. Et ils voulaient suivre leur passion et commencer à faire du vin, n'est-ce pas? Nous avons fait en fait, ce genre d'intéressant,

Orateur inconnu 11:48
vous savez, certains y sont encore. Mais certains sont en fait certains ont fait la transition pour le faire pleinement. Ouais.

Orateur inconnu 11:52
Vous savez, beaucoup de gens,

Orateur inconnu 11:55
c’est un non, donc c’est un mélange. Mais je pense que le vent est un peu plus amusant et plus facile. Depuis combien de temps enseignez-vous votre cours en ligne, car à l’époque, des gens comme Kevin vraiment, et les salles de classe étaient comme ça. Même mon père était éducateur en vin dans les années 70, croyez-le ou non, et vous êtes allé à la salle de classe, et vous Ted, vos vins devant vous. Et c’est une manière très traditionnelle. Bien sûr, comme vous le savez, et nous savons que la pandémie a tout changé. Et l'éducation en ligne est la norme. Quand avez-vous commencé à enseigner vos programmes en ligne? Cela fait assez longtemps.

Natalie MacLean 12:28
Droite? J'ai donc créé le site Web en 2000. Et puis j'ai eu une newsletter et ainsi de suite. Et cela a toujours été, vous savez, une éducation au vin. Les cours que j'enseigne aujourd'hui sont très interactifs, vidéo, des dégustations en direct, et ce genre de choses pour cet aspect, ou cette évolution. Je fais depuis environ cinq ans maintenant. La pandémie d'habitudes a donc tout changé. Et ce qui s'est passé lorsque nous sommes tous allés en lock-out, c'est que les gens ont commencé à chercher des choses à faire de chez eux dans la sécurité et le confort de leur maison. Et jusque-là, je pense que les gens, ils ont dû changer d'avis que, vous savez, le vin est un sujet d'un siècle, qu'est-ce que vous allez faire m'envoyer le vin, et ensuite nous apprendrons ensemble en ligne d'une manière ou d'une autre, c'est comme , Comment ça marche. Mais je vois que l'apprentissage en ligne peut surmonter tant d'obstacles que vous pouvez rencontrer avec un noyau physique. Je reçois donc des étudiants qui vivent dans de petites villes de campagne et, bien sûr, dans les grandes villes aussi. Mais, vous savez, peut-être qu’ils n’ont pas de cours de vin dans leur ville. Ou peut-être ont-ils des problèmes de mobilité. Ou peut-être qu’ils ne peuvent pas être à un certain cours de vin, tous les mercredis soir à 20 heures, vous savez, au centre-ville, trouver un parking dans une baby-sitter. Vous savez, le monde en ligne est tellement plus flexible, et je pense que, moins intimidant, je pense que beaucoup de gens peuvent, vous savez, enfiler leur pantalon de yoga et goûter avec moi sans avoir à s'asseoir dans une salle de classe et poser les questions ou non, ils peuvent simplement regarder. Je pense donc qu’il y a tellement d’avantages. Et l'apprentissage en ligne peut être si inclusif et engageant. Cela n'a pas à être comme ce genre de réunion zoom qui ne se termine jamais. Je veux dire, vous pouvez engager les gens à travers tous leurs sens, à travers un cours en ligne si vous recherchez activement ces différents aspects afin qu'ils puissent acquérir les connaissances qu'ils recherchent.

Orateur inconnu 14:16
Eh bien, c’est vrai. Je suis curieux, où sont vos élèves? Principalement? Sont-ils partout en Amérique du Nord? Sont-ils partout dans le monde et

Natalie MacLean 14:22
ils sont partout dans le monde, mais la majorité viennent des États-Unis et du Canada. Donc, nous avons comme New York, Toronto, Amsterdam, à travers le Maine, Gist, ils sont de partout. Mais c’est plutôt chouette, parce que c’est un peu comme une convention de geek. Et cela ne veut pas dire qu’ils sont des connaisseurs et vous savez, des maîtres du vin. C’est pour l’entrée de gamme jusqu’à l’intermédiaire. Mais ils ont tous une passion pour le vin et nous adorons en parler. Et lorsque nous nous réunissons pour des dégustations régulières en ligne, cela signifie que la conversation est vraiment géniale. Vous savez, ils apprennent beaucoup, mais ils s’amusent et rencontrent leur âme sœur, pour ainsi dire, qui a partagé cette passion?

Orateur inconnu 15:04
Eh bien, je pense qu’il est intéressant que vous ayez des gens qui appellent de partout ou qui zooment de partout, quoi qu’il en soit. Et j'aime ce que vous avez dit plus tôt que les gens pourraient être dans leur pantalon de yoga, car l'apprentissage du vin en ligne à bien des égards ressemble au yoga. C’est une pratique, dirons-nous, et les gens, vous pouvez en retirer ce que vous voulez, et vous pouvez lui donner ce que vous voulez. Cela rend tout cela très interactif pour l'utilisateur et très facile pour tout le monde.

Natalie MacLean 15:28
Exactement. Et en ligne, les gens adorent me rejoindre en direct et poser des questions ou discuter, etc. Mais il y a aussi le composant que tout est enregistré. Et donc certaines personnes veulent le faire à un rythme plus lent. Ils regarderont donc les sessions enregistrées. Un de mes étudiants a fait quelque chose de vraiment innovant, il a diffusé un de mes modules, sur la grande télévision a invité ses amis, c'était pré-codé. Et ils se sont arrêtés et ont commencé la vidéo. Et chaque fois qu'ils arrêtaient, ils parlaient entre eux, ils avaient tous les vins que je dégustais. Et ils l'ont fait ensemble. Et il en a fait comme une dégustation guidée informelle entre amis. Et j'ai aussi beaucoup de mari, épouses ou mari, maris, belle femme, etc. Faites-le une soirée de rendez-vous, ce qui est très amusant, ou vous savez, quelque chose de filles ou autre. Avec tes parents. l'âge de boire, bien sûr, il a un

Orateur inconnu 16:22
monopole.

Orateur inconnu 16:24
Pourquoi c’est comme un jeu de fourche? Mon père m'a appris qu'il était un éducateur, et j'ai appris sur son besoin, bu une gorgée et être responsable et apprécier. En fait, quand j'étais au lycée, j'ai essayé d'apprendre à tous mes amis comment ouvrir une bouteille de vin en classe de prise de parole en public. Mais je vous le sais, un grand

Orateur inconnu 16:41
question.

Orateur inconnu 16:42
Alors, assurez-vous que nous incluons cela dans la manière dont nos auditeurs peuvent en savoir plus sur l'inscription à vos cours, veillons à le faire.

Natalie MacLean 16:49
Sûr. Mon site Web est mon nom Natalie MacLean calme, mais je propose un cours d'introduction gratuit, appelé les cinq erreurs d'accords mets et vins qui peuvent ruiner votre dîner, et comment les réparer pour toujours. Parce que je crois aux fins heureuses. Ainsi, ils peuvent trouver cela sur Natalie maclean.com, classe de barre oblique, et ils peuvent choisir une heure et une date qui leur conviennent. Cela leur indiquera également le cours plus approfondi.

Orateur inconnu 17:14
Et je pense que nous devons le faire nous-mêmes.

Orateur inconnu 17:16
Eh bien, j'ai déjà téléchargé Ouais, je suis sur la liste de diffusion, j'ai téléchargé, etc.

Orateur inconnu 17:21
Alors Natalie, j'ai une question pour vous. En parlant de chemises, vins et mets, il est évident que certains fonctionnent et d’autres pas. Et vous avez déclaré publiquement ceux que vous pensez faire et qui ne le sont pas. Et les internautes peuvent en voir des extraits sur votre site Web à partir des associations TV que vous avez effectuées. Ce qui, à votre avis, est l'un des couples les plus difficiles à faire. Et comment y remédier? Oui bien sûr.

Natalie MacLean 17:43
Je pense donc que les légumes, en particulier les asperges et l'artichaut, contiennent des composés naturels qui donnent au vin un goût plus sucré qu'il ne l'est. Ainsi, ils peuvent vraiment faire des ravages sur le goût du vin et l'accord général. Ce n'est que l'un des nombreux types d'appariements dans lesquels nous plongeons dans le cours. Mais ce que vous voulez les rechercher, c'est un type d'acier sec, je pense de préférence du vin blanc. Parce que vous avez autre chose à faire. Si vous avez des tanins, du vin rouge et des asperges, cela peut aussi gâcher votre fête. Mais si vous obtenez une lingette vraiment ultra sèche, comme un sauvignon blanc, ou un riesling très, très osseux et sec, cela peut fonctionner, cela modifiera toujours votre perception des vins, des asperges, mais l'accord peut effectivement fonctionner et nous faire beaucoup de ce genre de choses pendant le cours. Nous allons toujours commencer par le vin, le goûter, qu’en pensez-vous, aller à la nourriture, que ce soit un petit morceau d’asperge, du fromage ou du chocolat ou tout ce dans quoi nous plongeons. Revenez au vin et que s'est-il passé? Ca a quel goût? Maintenant? Que percevez-vous Que s'est-il passé? Le vin n'a pas changé, mais votre perception de celui-ci a-t-elle changé? Et pourquoi est-ce que? Parce qu'il y a différentes raisons pour différents changements. Ce n’est pas tout ce composé et les asperges. Parfois, c'est la salinité du plat court le zeste de citron sur le plat. Et comment pouvons-nous faire fonctionner ces deux choses ensemble? Parce que je pense que le plaisir des accords mets et vins est le meilleur aspect du vin quand il s'agit de le consommer. Et que vous ne pouvez avoir qu'un seul instrument ou que tout un orchestre joue dans votre bouche si vous poursuivez ou expérimentez de bons accords mets-vins.

Orateur inconnu 19:26
Josh Weston m'a dit un jour qu'il avait toujours pensé que le vin était un condiment à votre repas. C'était quel repas gratuit mais il était essentiel d'ajouter une dimension de saveur et je suis en quelque sorte d'accord avec vous sur les accords difficiles avec l'un de mes go twos avec quelque chose comme les artichauts, les asperges où vous obtenez cette douceur étrange avec quelqu'un dit que je vais à un pas de dosanjh, de franciacorta ou de vin mousseux et allez-y parce que vos bulles vont avec tout, mais aucun dosage ne fait la même chose qu'un Riesling super sec, nous traçons c'est plutôt bon, au fait. Il y a du très bon Ouais, nous avons vraiment fait de très bons Rieslings secs. Vous avez écrit deux livres, nous avons hâte que vous nous le disiez, mais le troisième sera rouge, blanc et bu tout au long d’un voyage de savon au vin du raisin au verre et inextinguible. Une quête astucieuse des meilleurs vins bon marché du monde fait partie des meilleurs livres d'Amazon de l'année. Et des lectures vraiment amusantes. Travaillez-vous sur un autre livre?

Natalie MacLean 20:19
Je suis. Je suis sur le point de terminer l’étape du manuscrit pour le troisième livre. Et c’est plus un souvenir de mes années dans l’industrie du vin, plutôt qu’une sorte de voyage dans différentes régions viticoles. C'est donc tout à fait différent des deux premiers. Et cela a toujours lieu dans le monde du vin, mais cela entre en quelque sorte dans le monde pas si distingué du vin. C'est un peu comme les préjugés secrets et les conflits d'intérêts dans la façon dont le vin nous est commercialisé en tant que consommateurs, le sexisme plus flagrant dans l'industrie, de la façon dont les femmes sont traitées, à la façon dont le vin leur est vendu, et à la soif implacable du social. les foules de médias que vous connaissez ne peuvent jamais être étouffées. C’est donc un voyage dans les coulisses avec moi. Et

Orateur inconnu 21:07
ça va être vraiment, je ne peux qu'imaginer un mémoire cathartique difficile à écrire, parce que vous allez écrire sur la douleur et le plaisir. Et je travaille aussi sur un mémoire, et je connais ce sentiment. Je suis curieuse, ressentez-vous cela en tant que femme dans l’industrie? Avez-vous ressenti beaucoup de discrimination? Vous savez, nous sommes aux États-Unis, c'est partout. J'ai toujours pensé que le Canada était meilleur que cela. Mais qu'en pensez-vous?

Natalie MacLean 21:29
C'est partout. Ce n’est peut-être pas aussi évident dans le monde du vin. Je pense que le monde du vin est l'un des derniers bastions, pour ainsi dire, à commencer à lui raconter des histoires sur ce qui se passe. Et vous savez, je ne sais pas si vous avez entendu parler de l’excellent mémoire, Wine Girls, qui vient d’être publié par Victoria James. Oui, New York, certains des atouts auxquels elle participe. Ma mémoire sera du point de vue des écrivains de vin, ce qui est un jeu de balle différent de celui d'un sommelier dans un restaurant. Mais vous devriez certainement y être. Et je pense que plus nous commençons à raconter ces histoires, et je ne sais pas, comme, j'espère que le simple fait de raconter les histoires aidera dans une certaine mesure. Mais je pense qu’il est bon pour les hommes comme pour les femmes d’entendre les histoires et de savoir que si cela vous est arrivé, vous n’êtes pas seul.

Orateur inconnu 22:23
Très bon point. Je n’ai pas lu le livre de Victoria. C'est sur ma longue liste de lecture. J'ai tellement de livres et je l'ai eue dans mon autre émission. Elle est géniale. Elle l'a vraiment aussi exposé. Nous sommes curieux. Nous sommes juste allés dans la région de Niagara à New York, et avons été agréablement surpris par les vents là-haut, ce qui, j'ai toujours pensé que ce serait comme 2d fruité, mais garçon, ils ont de beaux malles de taxi. We love these cab fronts. But everybody kept saying, when you go into Canada, we would be remiss if we didn’t ask you to share a little bit of information, enthusiasm for Canadian wines when we all want to go there and try them.

Natalie MacLean 23:00
Oh, awesome. I’d love to, you know, one of my favourite ever pairings was Niagara Pinot Noir with Niagara raised quail that was sort of marinated first and maple syrup and then barbecued on an outdoor grill. And it was around about this time or maybe October. So I do remember that the leaves were changing colour. But I don’t think you can get more Canadian than that. But the really juicy quails this sort of fear barbecue note, and they were such a beautiful match for malgoire. That’s the wineries named Pinot Noir because it had a smoky character to it. And it had these notes of sort of Damson plums and pepper grass Berry. I just loved how the flavours were intermingling. And then even like the fiery reflections, if you will, in the graph of that Pinot Noir were just such a gorgeous contrast of the chilly fall air I’ll never forget that. So malivore should be on your list the gravity flow winery and organic. Another one is Henry of Pelham, which is renowned for their baco noir which is a hybrid. And it’s a very full bodied mu sort of barbecue wine as well but it’s worth trying, especially if you’re in Niagara along with their sparkling wine, which is just a steel. It’s made the same method of champagnes and grapes and so on, but you know, a quarter of the price especially for you folks, and then there’s Ryf state winery. They have some wonderful wine and cheese pairings and that will also pair Jesus with ice wine and other iconic Canadian wine along with Riesling is terrific. And then we have the closure Dan Pino and Chardonnay. And on my list I would also include southbrook vineyards, which makes wonderful biodynamic wines. And Ann Sperling the winemaker there. established the world’s first appellation for orange wines. Oh, well, it’s the first in the world. Yeah, she’s a real rock star. The winemaker got to try her wine.

Unknown Speaker 25:02
Well, Melanie, well don’t open the border soon so that we can drive across the seas,

Unknown Speaker 25:07
legally, or the other way the

Unknown Speaker 25:10
other four bridges between Niagara on the lake and Buffalo, then I’m going to swim.

Unknown Speaker 25:14
Well, it’s hard because we can’t get that many wines in the United States. I don’t know what’s going on with tariffs and borders and whatnot. I just know that we want to try more Canadian wines. And we want to get across the border. And we really, really do. And you’ve travelled the world. And we all are eager to travel again, is there a wine region that you have not yet visited that you’re curious about?

Unknown Speaker 25:36
I probably shouldn’t admit this, but New York.

Unknown Speaker 25:38
No way.

Natalie MacLean 25:43
It’s mostly because we don’t get a lot of new york wines here. So you know, I’ve been to lots of regions because of the wine we get here in Ontario. But I want to get back to Niagara. But on the same trip, I hope, go to New York, I think that would be the ultimate pairing in wine travel. Because I’d love to sort of do some cross border tasting and see the differences because there’s got to be some climatic and soil similarities. But you know, where there are a lot of

Unknown Speaker 26:09
if you do come down, we’ll have to do that trip together. Melanie, I just spent two weeks I put in the Finger Lakes Niagara region of New York, and just tasted some fabulous wines. And,

Unknown Speaker 26:17
and and you could tell the difference. The climatic changes just along central the West, and even lake to Lake from Seneca to Cuba. Very, very different. And the range of wines was astoundingly good. I have to say from the bottom of my heart, the Finger Lakes is one of the prettiest wine regions that have ever been to and it was my first time and I’ve lived in New York State since 1985. So you haven’t popped over the border. I hadn’t popped up the way up the highway. So as a great.

Unknown Speaker 26:50
Yeah, yeah. Wait, no,

Natalie MacLean 26:52
I feel like it’s like it’s close. It’s the closest I’ve been to California. I’ve been to Oregon. I’ve been to Washington. But New York, our neighbour here. I’ve got to get there into New York City, of course. But that’s just not the same. That’s barely New York.

Unknown Speaker 27:05
No, but you know, as my mom always says the little Bluebird travels all over the world and finds out the beauty in our own backyard. We also want to give you a shout out and let our listeners know the name of your wine podcast, which is called unreserved wine talk. And Eric Asimov of the New York Times has been on this show named one of the seven best podcasts about drinks. Congratulations, because that’s pretty impressive. How long? How long have you had your podcast?

Natalie MacLean 27:34
It’s been just over a year doing the podcast. I absolutely love it. It was in the Sunday Times about a couple of weeks ago with actually Emma dibden, who writes in the arts and leisure section. But Eric has been kind enough to review my books in the past. Well, so shout out to him too, because he’s a great wine columnist. But yeah, no, I love the podcast. I don’t know if you folks find this too. But I find podcast listeners are so loyal. They love long form narrative. They just sort of, I don’t know there’s a deeper connection. It’s almost the same as readers of books, there’s just that intimacy of being you know, few millimetres away from someone’s brain with your voice. I just love that connection.

Unknown Speaker 28:17
Well, we’ve been doing ours, this will be our sixth season starting in another month. And you know, we have our followers, it takes a lot of work because you know, because you saw the newsletter and we’re always working it but we enjoy it because we like to talk and have conversations with people and do the storytelling. So and it’s a different

Unknown Speaker 28:32
type of Yeah, dedication and

Unknown Speaker 28:34
you don’t need to be in front of a screen you can be like at the gym or on a walk and just pop your headphones on. Listen, so we always tell that is our is our sales tool. Natalie, it’s been so great chatting with you today. I want to make sure before we sign off that you give our listeners again, the website to learn more and sign up for your school and classes.

Natalie MacLean 28:54
Sure, so thank you very much. Love this conversation. So the website itself Yeah, it’s just my name Natalie MacLean. And a TA Li e ma si le again, they want to sign up for the class. It’s Natalie MacLean comm forward slash class. And if they want to get a free one and food pairing guide, I have also created one just for your listeners. And it’s Natalie MacLean comm forward slash connected for the connected table. Well, we

Unknown Speaker 29:21
will make sure we include that in our social media as well when we repost this show on I heart, etc, etc, etc. Natalie A toast to you, and hopefully we’ll be able to toast with you in Canada unless you pop over. We can cross borders again and

Natalie MacLean 29:37
clink glasses together. Exactly. Well. Cheers. I raise my glass to both you Melanie and David. This has been terrific. Thank you so

Unknown Speaker 29:45
much.

Natalie MacLean 29:51
Well, there you have it. I hope you enjoyed my chat with Melanie and David. I won’t recap my own observations because that would be just weird. You won’t want to miss next week when we chat with the godfather of Zinn Joel Peterson founding winemaker of ravenswood Winery in California. He is a rakish storyteller, provocateur, and sometimes a heckler of the wine industry. But he’s also helped make Zinfandel the runaway phenomenon it is today. In the meantime, if you missed my secret book club reading of red, white and drunk all over in Episode Six, go back and take a listen. You’ll hear a few more stories from my mysterious wine past. I’ll share a short clip with you now to whet your appetite. In the fermentation room, B’s laboy explains that the large wood vats infuse the wine with a circular energy of the cosmos. I not in agreement, which seems to be the safest thing to do. I hate technology. It produces fake wines. She says with the same disgust my sixth grade teacher had four dangling participles if Chablis tastes like Chardonnay, it means no good. She claims the biodynamic preparations increase the vineyards, lifeforce, and as a result, strengthen the plant’s vitality to naturally fight disease and pests. However, mixtures such as stinging nettle tea, and cow’s dung berry during the equinox, sound less like viticulture and more like stage directions for macbeths witches. Wine is the inspiration of the cosmos. bezel Roy says offering me her me Central.

If you liked this episode, please tell one friend about it this week, especially someone you know who’d be interested in the wine tips that I shared. You’ll find the link as to where you can find me on Facebook Live every second Wednesday at seven including tonight we’re talking Turkey, as well as a link to where you can join me in a free online wine and food pairing class. That’s all in the show notes at Natalie MacLean comm forward slash 103 Thank you for taking the time to join me here. I hope something great is in your glass this week. Perhaps a wine that brings back a terrific memory for you.

You don’t want to miss one juicy episode of this podcast, especially the secret full body bonus episodes that I don’t announce on social media. So subscribe for free now at Natalie MacLean comm forward slash subscribe. We’ll be here next week. Cheers

commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *