Catégories
Vin et spiritueux

Vignobles à la gestion familiale contre propriété d'entreprise? Daniel Speck de Henry of Pelham

introduction

Comment était-ce de faire partie de la scène vinicole naissante du Niagara? Pourquoi les établissements vinicoles sont-ils si bien adaptés à une propriété familiale? Comment le terroir du banc Niagara influence-t-il ce que vous goûtez dans les vins Henry of Pelham? Pourquoi Henry of Pelham est-il si connu pour son Baco Noir? Quel message caché pouvez-vous trouver sur l'étiquette du vin Henry of Pelham Family Tree?

Dans cet épisode du podcast Unreserved Wine Talk, je discute avec Daniel Speck de la Henry of Pelham Family Estate Winery de Niagara.

Vous pouvez trouver les vins dont nous avons discuté ici.

Points forts

  • Quelle a été l'expérience de Daniel en tant qu'enfant et en aidant à la cave familiale?
  • Comment était-ce de faire partie de la scène vinicole naissante du Niagara?
  • Comment une journée particulièrement longue avec les vignes a-t-elle changé la perspective de Daniel sur son travail dans le vignoble?
  • Quel a été l’aspect le moins apprécié de Daniel dans sa croissance dans la ferme et la cave familiales?
  • Quelles différences pouvez-vous trouver entre les établissements vinicoles familiaux et d'entreprise?
  • Pourquoi trouveriez-vous que les établissements vinicoles sont bien adaptés pour être une entreprise familiale?
  • Y a-t-il des aspects d'une cave que vous trouveriez mal adaptés au monde de l'entreprise?
  • Comment le terroir des Bancs influence-t-il ce que vous dégustez dans les vins produits dans la région?
  • À quoi pouvez-vous vous attendre lors d'une dégustation avec Henry of Pelham Estate Chardonnay and Sibling Rivalry?
  • Quel message caché pouvez-vous trouver sur l'étiquette du vin Henry of Pelham Family Tree?
  • Quelle fourchette de prix trouverez-vous lorsque vous magasinez pour les vins Henry of Pelham?
  • Pourquoi connaissez-vous Henry of Pelham pour Baco Noir de Niagara?
  • Comment l'évolution du Baco Noir se traduit-elle par ce que vous goûtez dans le verre?
  • Pourquoi devriez-vous essayer la version Baco Noir d'un «tireur de tequila»?
  • Quelle est l'histoire derrière ce que vous vivez avec le Henry of Pelham Family Tree Red?

Démarrez la conversation: cliquez ci-dessous pour partager ces conseils sur le vin

A propos de Daniel Speck

Daniel est copropriétaire et l’un des trois frères qui, enfants, ont planté à la pelle les vignobles modernes qui sont devenus la Henry of Pelham Family Estate Winery à Short Hills Bench, à Niagara. Les frères Speck ont ​​fondé la cave avec leurs parents, une entreprise familiale qui a débuté en 1984.

Daniel a passé les années de 8 à 22 ans dans les vignes. Il a étudié la philosophie, les mathématiques et les sciences au St. John’s College d’Annapolis, dans le Maryland, puis est revenu travailler à la ferme / cave après avoir obtenu son diplôme. Après quatorze années de vignoble, il a migré de la ferme vers le marché lorsqu'un vendeur clé a quitté l'entreprise. Aujourd'hui, il est vice-président, ventes et marketing. Daniel promeut et vend activement les vins de sa famille tout en participant à la détermination de la composition finale de chaque vin avec ses deux frères aînés et les vignerons.

Daniel a reçu des prix de partenariat de la LCBO; a siégé à divers comités de vente et de marketing avec le Wine Council of Ontario et est maintenant membre du comité de sensibilisation du CCOVI de l'Université Brock, qui aide à déterminer les futurs besoins éducatifs de l'industrie du vin. Daniel promeut et vend activement les vins de sa famille mais détermine la composition finale de chaque vin avec ses deux frères aînés et les vignerons.

Ressources

Rejoignez-moi sur Facebook Live Video

Rejoignez-moi sur Facebook Live Video tous les deuxièmes mercredis à 19 h, heure de l'Est, pour une discussion sur le vin. Vous voulez savoir quand nous allons vivre?

Ajoutez ceci à votre calendrier:

Taguez-moi sur les réseaux sociaux

Taguez-moi sur les réseaux sociaux si vous avez apprécié l'épisode:

Envie de plus?

  • Inscrivez-vous à mon cours gratuit de vidéo sur le vin en ligne où je vous guiderai à travers Les 5 erreurs d'accords mets et vins qui peuvent ruiner votre dîner (et comment les réparer pour toujours!)
  • Rejoignez-moi sur Facebook Live Video tous les deuxièmes mercredis à 19 h, heure de l'Est, pour une discussion sur le vin.
  • Vous trouverez mes livres ici, y compris Unquenchable: Une quête astucieuse pour les meilleurs vins de bonnes affaires du monde et les vins rouges, blancs et ivres partout: un voyage imprégné de vin du raisin au verre.
  • La nouvelle édition audio de Rouge, blanc et ivre partout: un voyage imbibé de vin du raisin au verre est maintenant disponible sur Amazon.ca, Amazon.com et d'autres sites Amazon spécifiques à un pays; iTunes.ca, iTunes.com et d'autres sites iTunes spécifiques à un pays; Audible.ca et Audible.com.

Transcription et points à retenir

Bienvenue dans l'épisode 99!

En quoi les établissements vinicoles familiaux sont-ils différents de ceux appartenant à des entreprises? Comment cela affecte-t-il presque toutes les décisions, de la façon dont le vin est fabriqué à la façon dont il est commercialisé? Devriez-vous rechercher des vins de domaine familial?

C'est exactement ce que vous découvrirez dans cet épisode du podcast Unreserved Wine Talk. Je discute avec Dan Speck, l’un des trois frères qui possèdent et exploitent la cave Henry of Pelham à Niagara.

Cette conversation a eu lieu sur mon émission vidéo Facebook Live il y a quelques années, alors gardez cela à l'esprit comme contexte pour les commentaires de Dan. Depuis que nous nous sommes entretenus, Dan et ses frères ont lancé plusieurs vins sur le thème de la famille, dont un Baco Noir en édition limitée appelé Lost Boys, à partir de vignes qu'ils ont plantées à la pelle quand ils étaient jeunes en 1984, en rangées tordues qui roulent avec leur terre.

Ensuite, il y a le Chardonnay «La Chèvre», du nom d’une femme qui élevait des chèvres à côté du vignoble quand elles étaient enfants. Elle a nourri leur chien Boswell dans des bols chauds de lait de chèvre frais et il ne lui a pas fallu longtemps pour les abandonner et emménager avec elle.

«The Bootlegger» Baco Noir, célèbre leurs racines ombragées pendant la Prohibition lorsque les avions visitaient le domaine pour collecter du whisky et du vin fabriqués dans des granges locales. Et «Le Padré» Cabernet-Merlot fait référence au père des frères, Paul Speck Sr., qui était prêtre avant de quitter l’ordre d’épouser leur mère.

Ils ont également créé leur premier vin mousseux Charmat, appelé Bianco Secco, appelé «Lazzara» en l'honneur de la grand-mère de leur mère, Julia Lazzara, une Italienne de New York.

Vous pouvez trouver des vidéos sur ces vins que les propres enfants de Dan ont élaborées sur leur site Web. Je vais y faire un lien, des liens vers les vins que nous avons dégustés, un lien vers la version vidéo de ce chat, où vous pouvez me retrouver sur Facebook en direct tous les deux mercredis à 19h, y compris ce soir si vous écoutez ce podcast le jour de sa publication, et comment vous pouvez vous joindre à moi dans un cours gratuit en ligne sur les accords mets et vins – tout est dans les notes de l'émission sur nataliemaclean.com/99.

Maintenant sur une note personnelle avant de plonger dans le spectacle …

«Comment sont ces premières bouchées?»

Cette question me dérangeait jusqu'à ce que je la regarde en satire dans la brillante émission de télévision Baroness Von Sketch.

Le serveur le plus autoritaire du monde demande également comment sont les troisième, quatrième et cinquième bouchées, etc.

Et les sixième et septième gorgées?

C’est ce qui m’intéresse;)

Alors, laissez-moi vous demander, comment étaient vos première et deuxième bouteilles cette semaine?

La semaine prochaine est l'épisode 100. Avez-vous des idées sur la façon de célébrer cette étape importante?

Je vais donner 3 exemplaires signés de mon deuxième livre, Inextinguible, qu'Amazon a nommé l'un des meilleurs livres de l'année à 3 personnes qui proposent les meilleures idées.

Alors s'il vous plaît écrivez-moi à natalie@nataliemaclean.com ou taggez-moi sur les réseaux sociaux avec toutes les idées que vous avez pour le rendre amusant. Et il y aura du vin.

D'accord, continue avec le spectacle!

Vous pouvez également regarder l'interview vidéo de Daniel qui comprend du contenu bonus, des photos du vignoble de Clare Valley, des visuels des graphiques discutés et des questions et réponses en coulisses qui n'étaient pas incluses dans ce podcast.

Bien, tu l'as maintenant! J'espère que vous avez apprécié ma conversation avec Dan Speck. Voici mes points à retenir:

  1. J'adore les références littéraires que partage Dan, comme lorsqu'il décrit ses frères et lui-même comme vivant la version vinicole du Seigneur des Mouches, ainsi que leur plus récent nouveau Baco Lost Boys, un clin d'œil à Peter Pan. Chaque vin a une histoire et Henry of Pelham ajoute des histoires authentiques à leur assemblage.
  2. J'apprécie aussi les images visuelles que Dan a peintes, comme l'histoire de lui marchant le long de la longue route des vignes en regardant les feuilles de vigne qu'il avait sucées ou coupées et se sentant tellement satisfait de la preuve visuelle de son travail.
  3. Dan fait valoir d'excellents points sur les raisons pour lesquelles les établissements vinicoles familiaux ont un avantage sur les entreprises parce que leur horizon de planification est à long terme, et se tourne vers les prochaines générations qui conviennent aux longs cycles agricoles du vin lui-même, de la durée de maturation des vignes au vieillissement les dans la cave. Ils ne sont pas soumis à la pression des actionnaires pour produire des bénéfices trimestriels.
  4. J'ai trouvé fascinant comment Dan a lié l'ordre de naissance de ses frères et sœurs à leurs rôles naturels au sein de l'entreprise. Je suis sûr que cela a une application plus large à d’autres entreprises familiales et affecte les produits qu’elles produisent et les vins qu’elles produisent.
  5. Enfin, j'ai hâte d'essayer le shooter Baco Noir que Dan a décrit … mangez une fraise roulée dans du poivre fraîchement moulu qui en retirera sa saveur, puis prenez une gorgée de Baco.

Vous ne voudrez pas manquer la semaine prochaine lorsque je discuterai avec Sheila Walsh et Anita Reynolds MacArthur, animatrices du podcast merveilleusement divertissant Moms Sirpping Sangria. Ils ont 6 enfants entre eux. Au cours de chaque épisode, ces mères qui travaillent discutent des hauts et des bas de la maternité tout en naviguant entre les années pré-adolescente, adolescente et jeune adulte.

Dans cet épisode, ils m'interviewent en fait, et nous rions et partageons des histoires mutuelles sur tout, du vin maison horrible aux premières expériences familiales avec le vin.

Il s’agit de l’épisode 100, alors j’annoncerai également les gagnants des 3 éditions à couverture rigide signées de Unquenchable, nommé l’un des meilleurs livres de l’année d’Amazon. Celles-ci iront aux trois personnes qui auront les meilleures idées sur la façon de célébrer cette étape importante et / ou qui suggéreront d'excellents candidats à l'entretien pour les 100 prochains épisodes.

Il est encore temps de participer, envoyez-moi un e-mail à natalie@nataliemaclean.com ou taguez-moi sur les réseaux sociaux @nataliemaclean

En attendant, si vous avez manqué l'épisode 4 où je vous emmène dans les coulisses de la création de la version audio de mon premier livre, Rouge, blanc et ivre partout, reviens et écoute. Je partage également avec un passage du livre que je pense que vous trouverez amusant. Je vais maintenant partager un court extrait avec vous pour vous mettre en appétit.

Si vous avez aimé cet épisode, parlez-en à un ami cette semaine, en particulier à quelqu'un que vous connaissez et qui serait intéressé par les conseils sur le vin que Dan a partagés.

Vous pouvez trouver des liens vers les vins que nous avons dégustés, un lien vers la version vidéo de ce chat, où vous pouvez me retrouver sur Facebook en direct tous les deux mercredis à 19h, y compris ce soir si vous écoutez ce podcast le jour où il publié, et comment vous pouvez vous joindre à moi dans un cours gratuit en ligne sur les accords mets et vins – tout est dans les notes de l'émission sur nataliemaclean.com/99.

Merci d'avoir pris le temps de me rejoindre ici. J'espère qu'il y a quelque chose de génial dans votre verre cette semaine, peut-être un vin élaboré par une cave familiale ou qui vous reconnecte avec vos propres souvenirs de famille!

Transcription

Daniel Speck 0:00
les vignobles sont de très bons candidats pour les entreprises familiales, car tout le monde dans une ferme finit par participer d'une manière ou d'une autre. Les enfants sont là-bas, le mari ou la femme sont en quelque sorte impliqués ensemble. Ce sont pour la plupart de petites entreprises. Et ils peuvent grandir et devenir de plus grandes entreprises, mais les gens sont assez investis, leur enfance est liée au fait que c'est peut-être le sentiment de perpétuer un héritage, il y a aussi beaucoup de passion et de fierté associées à ce que vous faites. Et c’est un peu la romance d’une cave. C’est un peu ce qui le rend cool signifie que vous effectuez des investissements à plus long terme qui ne recherchent pas de gains trimestriels. En règle générale, nous sommes des entreprises publiques soumises à un autre type de stress. les entreprises publiques doivent afficher des rendements rapidement. Ils ne peuvent pas toujours prendre ces investissements à long terme qu’une entreprise privée prendrait. Et la plupart des vignobles sont franchement des entreprises familiales pour cette raison, car les vignobles mettent des années à entrer en production. Le vin prend des années, l'âge et le baril le sont

Natalie MacLean 1:00
avez-vous soif d'apprendre le vin? Aimez-vous les histoires de personnes merveilleusement obsessionnelles, de lieux d'une beauté envoûtante et de situations sociales amusantes et gênantes? C'est le mélange ici sur le podcast de discussion sur le vin sans réserve. Je suis votre hôte, Natalie MacLean. Et chaque semaine, je partage avec vous des conversations non filtrées avec des célébrités du monde du vin, ainsi que des confessions de mon propre voyage ivre alors que j'écris mon troisième livre sur ce sujet. Je suis tellement contente que tu sois là. Maintenant, passez-moi cette bouteille s'il vous plaît. Et commençons. Bienvenue dans l'épisode 99. Nos établissements vinicoles familiaux différents de ceux appartenant à des sociétés. Comment cela affecte-t-il presque toutes les décisions de la façon dont le vin est fait? à la façon dont il est commercialisé? Devriez-vous rechercher des vins de cave familiale et les boire? C'est exactement ce que vous découvrirez dans cet épisode du podcast The unreserved wine talk. Je discute avec Dan spec, l’un des trois frères qui possèdent et exploitent la cave Henry of Pelham à Niagara. Cette conversation a eu lieu sur mon émission vidéo Facebook Live il y a quelques années, alors gardez cela à l'esprit comme contexte pour les commentaires de Dan. Depuis que nous nous sommes entretenus, Dan et ses frères ont lancé plusieurs vins sur le thème de la famille, y compris un baco noir en édition limitée appelé Lost Boys, issu des vignes qu'ils ont plantées à la pelle en 1984 dans des rangées tortueuses qui roulent avec leur terre. Ensuite, il y a la chèvre Chardonnay, du nom d'une femme qui élevait des chèvres à côté de la vigne quand elles étaient enfants. Elle a nourri leur chien Boswell des bols chauds de lait de chèvre frais et il n’a pas fallu longtemps selon Dan, pour que Boswell les abandonne et emménage avec elle. Le bootlegger bahco noir célèbre ses racines ombragées, comme le dit Dan pendant la Prohibition, lorsque les avions visitaient le domaine pour collecter du whisky et du vin fabriqués dans des granges locales. Et le Padre Cabernet mirlo fait référence au père des frères, Paul spec senior qui était prêtre avant de quitter l'ordre d'épouser leur mère. Et enfin, ils ont également créé leur premier vin mousseux charmat, un Bianco, Seco appelé La Zahra après la grand-mère de leur mère, Juliet Lazzara, une Italienne de New York. Vous pouvez trouver des vidéos sur ces vins que les propres enfants de Dan ont élaborées sur leur site Web. Je leur lierai les vins que nous avons dégustés une version vidéo de ce chat, où vous pouvez me retrouver sur Facebook Live tous les deux mercredis à 19h y compris ce soir, si vous écoutez ce podcast le jour de sa publication, et comment vous pouvez me rejoindre dans un cours gratuit d'accords mets et vins. C'est tout dans les notes de l'émission à Natalie MacLean comm slash avant 99. Maintenant, sur une note personnelle, avant de plonger dans la série, comment sont ces premières bouchées? La question me dérangeait jusqu'à ce que je la regarde en satire dans une brillante émission de télévision appelée Baroness von sketch. Le serveur le plus autoritaire du monde demande également aux convives comment les troisième, quatrième et cinquième bouchées ne se poursuivent pas. Mais qu'en est-il des sixième et septième gorgées? C’est ce qui m’intéresse. Alors laissez-moi vous demander, comment allez-vous première et deuxième bouteilles cette semaine et la semaine prochaine est l'épisode 100. Avez-vous des idées sur la façon de célébrer cette étape importante? Je donne trois exemplaires signés de mon deuxième livre inextinguible, qu'Amazon a nommé l'un des meilleurs livres de l'année à trois personnes qui proposent les meilleures idées. Alors s'il vous plaît écrivez-moi à Natalie, à Natalie MacLean calme ou taguez-moi sur les médias sociaux avec toutes les idées que vous avez pour le rendre amusant. D'accord avec le spectacle

nos invités Daniel speck est l'un des trois frères qui ont des enfants plantés à la pelle dans les vignobles des temps modernes qui sont devenus Henry capellan Estate Winery à Niagara a des lits de queue courts. Les frères spec ont fondé la cave avec leurs parents une entreprise familiale, qui a commencé en 1984. Et après avoir obtenu son diplôme de philosophie, sciences et mathématiques au St. John’s College à Annapolis, Maryland, il est retourné travailler à la ferme et à la cave. Après 14 ans sur le vignoble. Il a migré de la ferme vers le marché et aujourd'hui, il est vice-président des ventes et du marketing. Et il se joint à moi depuis la cave de Niagara. Bonjour. Bonjour, je suis ravi de vous revoir. Content de vous voir aussi. Merci beaucoup de nous rejoindre. Nous allons plonger tout de suite. Puisque nous nous concentrons sur les familles et le vin. Peut-être pourriez-vous nous dire un peu qui étaient vos parents et où vous étiez avant que votre famille n'achète un terrain à Niagara pour la cave.

Daniel Speck 6:24
Ma mère est toujours avec nous. Mon père est décédé il y a de nombreuses années. 93 nous avons grandi à Toronto, en plein centre-ville. Mes parents sont leurs personnages. Ils se sont rencontrés à New York. Mon père était prêtre catholique à l'époque, elle était rédactrice en chef. Et ils sont revenus au Canada et ont commencé une petite école secondaire à Toronto qui a déménagé et a finalement eu d'autres entreprises connexes et mes frères Niall sont allés à l'école qui travaillait à l'école. Et c'est comme ça que la vie a commencé pour nous. D'accord, alors quand vous ou votre famille avez acheté le terrain, quel âge aviez-vous et vos frères? Quand le terrain a-t-il été acheté? Je suis le plus jeune de trois enfants. J'avais donc huit ans. Et mon frère aîné Paul aurait eu environ 15 ou 16 ans. Et nous avons acheté un petit bout de terre à nos cousins ​​qui étaient comme nous descendons des gens qui ont colonisé cette terre dans les années 1790 pendant la Révolution américaine. Mais je ne veux pas sonner que Lahti die n’était qu’un bout de terre dans le pays et il n’a pas été fait grand-chose depuis longtemps.

Natalie MacLean 7:22
D'accord, cool. D'accord. Maintenant, vous avez acheté l'échelle, votre famille a acheté le terrain. Mais vos parents sont restés à Toronto, n'est-ce pas?

Daniel Speck 7:31
Ben ouais. Donc, si vous pouvez imaginer une école, une petite école secondaire privée, ils fonctionnaient, ils devaient être à Toronto cet été, car c'est à ce moment-là que vous remplissez les entrevues et les inscriptions des élèves. Donc, en été, mes frères et moi allions en voiture à l'ascenseur de Niagara dans le bâtiment sur la propriété. Et comme vous l'avez dit plus tôt, pelletez les amendes et faites avancer les choses.

Natalie MacLean 7:49
Oh wow. Et alors qu'est-ce que c'était? Comme? On parlait plus tôt, vous aviez une petite analogie littéraire, trois jeunes garçons de 10 à 17 ans. Qu'est-ce que c'était? Comme?

Daniel Speck 7:59
Ouais, c'était une situation d'équité de sueur non supervisée. C'était Lord of the Flies. Nous étions, j'étais juste un petit enfant et mon frère aîné Ball était, vous savez, 70. Et qu'est-ce qu'il savait, vous savez, prendre soin de Matt, d'ailleurs, mon frère du milieu, de prendre soin d'un jeune enfant. Et c'était fou. Je veux dire, c'était définitivement une aventure qui était peut-être quelque part entre Lord of the Flies et peut-être Mad Max. En même temps, à une époque très créative que nous étions, nous avions beaucoup de responsabilités à un jeune âge. Mais c'était passionnant. C'était excitant et stressant était excitant.

Natalie MacLean 8:32
Sensationnel. C'est super. Vous avez donc grandi les mains sur la vigne, pour ainsi dire. Alors, quels étaient les défis uniques? Quand tu étais plus jeune? Vous travaillez avec vos frères sur cette ferme? Vous avez dit que c'était une période très créative, en fait, allons-y d'abord, qu'est-ce qui était créatif à ce sujet?

Daniel Speck 8:47
Vous savez, nous n'étions pas gênés par l'enseignement supérieur. Donc une autre façon de dire que nous ne savions pas ce que nous faisions. Et nous avons dû nous auto-enseigner beaucoup de choses. Et il n’y avait pas beaucoup de mentors à l’époque. Et vraiment, pour être juste envers l’ensemble de l’industrie, vous savez, nos collègues, nos amis, nos concurrents, tout de même, franchement, même à ce jour, vous savez, nous apprenons tous cela ensemble en même temps. C'était donc super créatif et très excitant. Et un peu de culture est unique. Où que vous alliez dans le monde, peu m'importe où vous êtes, il y a toujours des opportunités et des défis uniques et nous avons donc vraiment tout compris la première fois, ce qui était très cool avec le recul. Nous sommes très chanceux

Natalie MacLean 9:25
enfant et grandissant, quelle a été votre partie préférée de votre travail sur la cave familiale?

Orateur inconnu 9:31
le déjeuner.

Orateur inconnu 9:34
très honnête.

Daniel Speck 9:35
Nous faisions partie de ce travail. Je pense que, si je suis vraiment honnête à ce sujet, je regarde en arrière parce que ce furent des jours assez difficiles. Vous savez que nous romantisons le travail agricole et romançons le travail physique de ce que c'est et la monotonie de celui-ci. Mais l’une des plus grandes choses que j’ai retirées de toute l’expérience est qu’un jour je me souviens, ces rangées sont comme, vous savez, un demi-kilomètre de long ou plus, comme si elles étaient massives. Et j'étais seul là-bas, alors je souffrais de retirer les feuilles et de voir si l'esprit était juste pour que le soleil se mette sur les baies, et c'est une longue rangée. Et ce fut une longue journée. Et je n’avais pas beaucoup d’eau. Et j'étais juste là-bas. C'était cette période de ma vie, où quand j'étais très jeune, j'étais heureuse de sortir le plus vite possible à la fin de la journée. Mais ce jour-là, quelque chose avait changé pour moi. J'étais comme, peu importe ce qui se passe en enfer ou en marée haute, je vais terminer cette rangée. Cela semblait toujours grandir au fur et à mesure que la journée avançait, et la finir. Et je pense que je me suis assis là de huit heures du matin à 20 heures, j’avais fait quelques rangées qui finiraient mon travail. Et je l'ai fait. Et j'avais encore une longue promenade à la maison. Après cela, à une promenade du vignoble à l'endroit où nous sommes restés. Et en passant par là, j'ai ressenti la satisfaction de faire le travail de pouvoir voir le travail accompli, cela m'a vraiment changé ce jour-là. Il y a quelque chose dans le fait de voir votre travail accompli, puis d'essayer de concrétiser cette idée que vous ne pouvez pas voir que c'est fait est toujours un défi, mais il y a quelque chose de satisfaisant

Natalie MacLean 11h00
quelle merveille Wow, alors quel a été votre moins préféré? Ce genre de combinaison peut-être le meilleur et le moins, mais qu'est-ce que vous n'aimiez vraiment pas grandir à la ferme?

Daniel Speck 11:12
Eh bien, comme je l'ai déjà dit, vous savez qu'il y a beaucoup de monotonie et d'ennui dans le travail agricole, vous savez, c'est difficile. Je n'aimais pas les tracteurs russes que nous avons achetés, c'était la seule fois où le volant s'est cassé et mes mains étaient sous-capitalisées, nous travaillions vraiment avec un budget restreint. Et cela a rendu les choses difficiles, mais cela nous a également rendus ingénieux. Et donc le mot est gratifiant, et c'est intéressant. Mais les leçons sont payées sur une longue période. Et puis c’est la partie la plus difficile d’une chose. Hmm,

Natalie MacLean 11:42
ce genre de liens avec tout ce qui concerne la gestion familiale et les vignobles de leur génération. Nous en avons parlé un peu. Mais il y a cette perspective à long terme, peut-être en parler un peu plus. L'une de ces différences entre les établissements vinicoles familiaux et ceux qui appartiennent, par exemple, à des sociétés dont les actionnaires doivent faire rapport chaque trimestre.

Daniel Speck 12:02
C'est très différent. Je veux dire, les vignobles sont de très bons candidats pour les entreprises familiales à un égard. Et qu’une ferme familiale, si vous pensez à une ferme familiale, c’est un endroit qui cultive une sorte de produits. Et puis, la prochaine chose que la cave est un moyen de préserver la récolte, non? Nous essayons de prolonger la durée de vie de notre récolte, c'est-à-dire du raisin pour le transformer en vin, ce qui lui donne une durée de conservation plus longue. Et puis à partir de là, ce qui se passe, c’est bien, il faut commercialiser ce vin à moins de vendre à une coopérative ou quelque chose qui se passe très souvent disent les pays européens, mais pas tellement ici. Donc, les vignobles sont de très bons candidats pour les entreprises familiales, parce que tout le monde dans une ferme, s'ils sont dirigés par une famille, ils finissent généralement par participer d'une manière ou d'une autre, vous savez, les enfants sont là-bas, le mari ou le femme sont en quelque sorte impliqués ensemble. Ce sont pour la plupart de petites entreprises et elles peuvent se développer et devenir de plus grandes entreprises. Mais les gens sont assez investis, c'est probablement que leur enfance est liée à la chose. Il y a un sentiment de, vous savez, perpétuer un héritage, peut-être que si c'est votre situation, il y a aussi beaucoup de passion et de fierté associées à ce que vous faites. Et c’est un peu le romantisme d’une cave, c’est un peu ce qui le rend cool signifie que vous faites des investissements à plus long terme qui ne recherchent pas de gains trimestriels. En règle générale, nous sommes en tant que sociétés ouvertes soumises à un autre type de stress, les sociétés ouvertes doivent afficher des rendements rapidement. Ils ne peuvent pas toujours prendre ces investissements à long terme qu’une entreprise privée prendrait. Pas de cave? Non, la plupart des établissements vinicoles, franchement, sont des entreprises familiales pour cette raison, car les vignobles mettent des années à entrer en production, le vin prend des années en barrique d'agent ou autre. Alors

Natalie MacLean 13:37
c'est un bon point. Il n’est tout simplement pas adapté aux résultats trimestriels. Sept ans hors de la maturité Non,

Daniel Speck 13:42
ce n’est généralement pas une solution idéale. Il y a certainement des exceptions. Mais si vous regardez l'histoire de l'industrie du vin, cela ressemble généralement aux gars de la bière ou aux spiritueux, des gars qui sont vraiment dans une production discrète, ils fabriquent des choses et ils le font aussi vite qu'ils en ont besoin pour les fabriquer et apporter des ingrédients. et faire de la bière par exemple. Ils décident, attendez, nous devrions entrer dans ces autres segments. Passons au monde du vin. Et puis ils se rendent compte Oh mon dieu, le commerce du vin, vous faites tout cela à la fois vous obtenez des années d'inventaire, tous ces petits producteurs. Il y a comme le cauchemar. C’est donc vraiment quelque chose que je pense qu’il vaut mieux laisser aux entreprises indépendantes, sinon aux entreprises familiales, mais les entreprises familiales fonctionnent aussi bien.

Natalie MacLean 14:21
Vous avez raison, vous avez une chance chaque année et l’apprentissage a lieu une fois par an. Je veux dire, il y a de nombreuses facettes à ce qui se passe dedans, mais c'est comme bien, cela n'a pas fonctionné cette année. Nous le ferons l’année prochaine par opposition à un lot de bière chaque fois que je ne sais pas combien de fois ils dureront Ouais, et pourquoi. L'autre chose à propos du vin est que chaque millésime est un nouveau millésime. Oh, Lori a une question vraiment pertinente. Elle demande si l'un des enfants des trois frères travaille dans les vignes aujourd'hui. Avez-vous déjà employé des enfants et avez-vous travaillé sur l'équité?

Daniel Speck 14:52
Je veux dire, je pense que c'est très important avec quoi que ce soit dans la vie. Je sais que nous devenons philosophiques ici, mais ils doivent vouloir le faire très longtemps. Avec mon plus jeune enfant, Nicolas, il a 11 ans. L’année dernière 10, même à neuf ans, il me harcelait pour que je vienne travailler dans la cave, je ne pouvais pas y croire. Nous voulons travailler. Cette nouvelle génération n'est pas comme ma génération où nous voulons juste boire de la bière et faire la fête tout le temps. Ces enfants veulent travailler, ils sont éduqués. Ils travaillent donc beaucoup de temps à l'intérieur de la cave, et ses cousins ​​étaient dans les vignes, et Matthew, mon agriculteur, mon frère. Le suivant pour moi. Et euh, j'ai trois garçons là-bas dans le vignoble et les enfants de mon frère aîné Paul étaient respectivement dans le magasin ou une partie de l'entretien autour de la propriété et tout. Alors c’est là que tout commence, vous savez, allez-y, faites-le et trouvez la passion. Il s’agit davantage du fait que ces enfants sont heureux et éduqués et mènent une vie productive et enrichissante. Cela inclut la cave, ça va être génial. Je ne le nierai pas, mais ce n’est pas la chose la plus importante.

Natalie MacLean 15:50
Hmm, eh bien, bonne réponse. D'accord. Maintenant, vous trois frères, vous avez mentionné, Matt est le vigneron, le fermier. Et Paul est le président et votre vice-président des ventes. Alors, comment avez-vous choisi ces rôles? Êtes-vous naturellement attirés par ces rôles ou compétences?

Daniel Speck 16:08
Oui, je veux dire, quiconque a des frères et sœurs sait que l'ordre de naissance a autant d'influence sur le développement de votre personnage que d'autres aspects de votre éducation. Et ça, vous faites de la génétique, d’accord. Nous tombons donc de toute façon dans des rôles contre nature. Et je pense que dans une certaine mesure, dans notre cas, cela a joué une influence sur ce que nous finissons par faire, mais cela informe également nos intérêts. Et je veux dire, comment vous êtes bien formé. Et donc oui, Paul, donc mon frère aîné a eu d’énormes responsabilités qui lui ont été confiées encore plus de responsabilités que moi à un jeune âge et, ce qui a façonné son caractère, puis son apprentissage et ses compétences. Donc, Paul a toujours traité de l'aspect commercial des choses pour financer l'accord avec les règlements gouvernementaux. Vous savez, l'alcool est toujours une industrie très réglementée, où que vous alliez. Matthew est un peu un réducteur et j’ai acheté sa première moto quand il avait 10 ans. C’est un de ces gars. C'est un gars très pratique et très pointu. Donc, je pense qu'il a toujours tourné vers les doigts qui valent la peine d'être produits, vers les machines vers ce genre de choses. Et puis l'équipe de vinification les rapporte entièrement. Et je ne sais pas que je suis comme un ringard. Eh bien, je ne sais pas où je me situe. Je suis le plus jeune. Je suis le plus gâté le plus choyé, ce qui me rend probablement bien adapté à la vente et à la promotion des marques et ce genre de choses

Natalie MacLean 17:25
est vraiment parlé par une personne de marketing. La sous-vente? Très bien très bien. Lois Gilbert demande, bien que le banc et Niagara sur le lac soient proches, y a-t-il quelque chose qui rend votre région unique par rapport à Niagara sur le lac?

Daniel Speck 17:40
Absolument. Je veux dire, les terrains du banc sont tous très différents les uns des autres en fait le banc de Short Hills. Il y a donc trois bancs dans la partie ouest de Niagara qui se réunissent pour former une sous-appellation appelée Escarpement du Niagara. Ce n’est pas tellement utilisé. Souvent, les noms des bancs individuels sont utilisés plus souvent. Nous sommes donc sur le banc de Short Hills. Et environ les deux tiers ou plus des pentes face aux cellules du Niagara se trouvent en fait dans les Short Hills. Nous avons donc une quantité raisonnable de vignobles orientés au sud, mais le tir fait une différence pour certains vins que nous produisons sur des sols argileux très, très lourds là où nous sommes, si vous êtes dans un lac agrégé, cela a tendance à être un peu plus plat. Et puis il s'assure que selon l'endroit où vous êtes en argile lourde comme nous ou des sols plus sablonneux, et les sols argileux lourds conduisent à des baies plus petites, un rendement à l'acre plus faible, des vins naturellement plus concentrés et plus intenses. Et puis vraiment la dernière chose que je dirais le centre de Niagara sur le lac, et le banc de Short Hills sont les deux plus chauds contre nagraj. C'est un caractère différent du vent, vous obtiendrez parfois des vins un peu plus robustes dans certains cas. Donc voilà.

Natalie MacLean 18:45
Sensationnel. D'accord. Nous devrions goûter aux tests. D'accord. Ouais moi aussi. Alors tu as la chemise Non, je crois que je dois le faire pour moi. D'accord, c'est donc le jour du requin du domaine. Que voulez-vous nous dire sur ce vin?

Daniel Speck 19h00
Vous savez, ce débat. Nous aurons un harceleur. C’est un débat très sain, vous savez, quelle est l’âme de Nagar, la vinification? Et puis une réponse à cela pour moi à Chardonnay. Et je sais que le Chardonnay, c'est quand vous savez si largement cultivé dans le monde et peut-être trop planté dans des endroits qu'il n'a pas toujours sa place. Il a été un peu bâtardé, mais le Chardonnay appartient à Niagara ou le climat a tellement en commun avec la Bourgogne. Je ne dis pas ça avec l’air. Je veux dire que si vous regardez simplement les calculs, regardez la chaleur, l'accumulation de chaleur, les précipitations, les sols, tout. Je veux dire, en fait, ça ressemble un peu à de l'os là où nous sommes. Donc le Chardonnay d'où nous venons, comme vous le savez, fraîcheur acidité, richesse, car nous ne fûtons que des feuilles de ce vin. Nous buvons cela tous les jours dans ma maison, LA. Il est digne d’âge, il est élégant. C’est merci, j’ai sûrement un peu de renaissance en ce moment. We’re lucky this wine for those who live in Ontario, it’s going to become a vintages essential very soon, so be more widely available. What’s the point 2195

Natalie MacLean 20:00
Okay, go. Oh my goodness, it does remind me of Marcel or something. It’s just rich but balanced. And then racy acidity, of course. niagra signature. I mean,

Daniel Speck 20:10
it’s not just us. I mean, there are so many good ones that we’ve chatted before. I mean, I love the wines of a hidden bench. I love the cave springs Chardonnay, I mean, which is very different than what we do an elegant and amazing. There’s so many producers out there. I’m missing a lot of my friends here. And colleagues, even some of the ones that were not friends make great wines. I think this is very much for calling card whites.

Natalie MacLean 20:29
Droite. Yeah. And even you would say more so than recently, which is what we tend to think of.

Daniel Speck 20:35
Yeah, I mean, of course, it’s made great recently. I mean, for sure. And I think it becomes our calling card sometimes because it’s less ubiquitous. It’s not grown in every region in the world. And yeah, we make amazing we second very distinctive Riesling, and I’ve run a lot of great wines of our home that I think for everyday the one that I tend to be drawn towards more Chardonnay, but the recent right is a question. And then they’re very different now. chalkiness to them. That’s quite elegant as well. I mean,

Natalie MacLean 21:04
yeah, absolutely. So nice. So Linda Alexander, and some other folks are asking if your wines are available in the US anywhere.

Daniel Speck 21:12
Yeah, so they are. And we’ve just added a new distributor. So they’re gonna be more available primarily in the northeast, in New York, New Jersey, the new distributors based in the Midwest, so Ohio, through Indiana, Illinois, I’ve added 12 or 13 states in this sort of Midwest to the northeast, the best way to do that information is offer a website or just recently through our website, or even through Twitter or something like that. And I’ll be able to send that stuff out.

Natalie MacLean 21:40
Is it Henry of pelham.com?

Daniel Speck 21:42
to Twitter is just at NFL. Droite? That’s all right. I don’t use Twitter that much just as my brother, but yeah, at NFL them. Then winery? Is your go to info at Henry of lm.com or winery? Oh,

Natalie MacLean 21:55
yeah, no worries. D'accord. I don’t know if you have this one. But I just wanted to bring it on the family tree. Because, of course, that’s our theme tonight. And I just wondered how you came up with this name. I mean, it’s obvious, but is there any story behind this wine?

Daniel Speck 22:11
Okay, so hold the label up for a second. It’s a little hard to see this. All these little names

Unknown Speaker 22:16
hidden in that. I’m reading those

Daniel Speck 22:18
Yep. Or Daniel right there. It’s me and Paul, the brothers. But you’ll see Bert Melissa, it’s hard to see on the screen. There’s layers of names in there. Yeah. And so the concept of this wine if you see it’s got least four varieties in it Chardonnay view and a converts Sonia blog calm this vintage. The idea of the wine. It’s kind of a passion project of myself, my brothers were thinking about what would be in so many years, 10 years, 50 years. 100 years. Je ne sais pas. What would be a wine that was a pan mag or wine and the way that we drink Bordeaux which of white Bordeaux, red Bordeaux No, think of the grape varieties. What would be a blend that best represents what nagrik can do. And we had a choice to make when it came to the white because you can go down that citrusy, Riesling based blend and we make a wine sibling rivalry that’s like that, right? Try that I’m sure yes. Or you go to that more savoury sort of rich style. And that’s what the wine that we’re currently drinking the family tree is about. So that richer style is a red and a white and a white as v&a in it and red has sear on it. And we call them our shadow enough the pelicans because they’re kind of inspired by those multi varietals. That was that was areas Yes. And their wines that are that the name comes from a family tree. The idea is that if you’re from a place as we are, and you’ve been here long enough for family’s roots here over 200 years, you’re related to everybody by blood or marriage. And so every rape variety in there, we’ve intentionally looked far afield to say who goes the best ciroc By the way, it’s not us we don’t grow syrup. We found a family friend or relative who grows sir Ah, where is the best Metallo come from where’s the best Cabernet Franc which would come off our farm and so on. And put together a regional wine in the blend will change from year to year a little bit. So that’s what it’s so it’s a complicated message to deliver. But it’s about a really traditional long term view of what a wine region is and could become.

Natalie MacLean 24:20
It’s a beautiful wine like floral and very fresh and springy and nice. A pair of tea for seafood. Absolutely. Yeah. And the price point on this 117 95

Daniel Speck 24:28
in Ontario. It’s fantastic. And come back. It’s all get back as well if you have a few other markets across the country, but tobacco has actually become our biggest market for

Natalie MacLean 24:39
Oh, well. That’s great. Sam Huck, Daniel, how much land Do you have now and what is your production

Daniel Speck 24:47
so we have about 300 acres of which 275 is in production. And then Henry of Elam as a brand is about all said and done would be about 60 thousand cases. And then sibling rivalry is another, say 20,000. So that’s about 80,000. Kids. Okay, almost.

Natalie MacLean 25:09
D'accord. Did you want to taste any more of the weights? Or should we jump to the red?

Daniel Speck 25:14
Well, let’s do one. Let’s do the sibling rivalry white because I think that one is kind of interesting. Yeah, I’ve

Unknown Speaker 25:20
got the bottle here. I’ll put it right up. So this is the three of you brothers. Yeah. We get along.

Daniel Speck 25:28
We did we did recently is this is this interesting rate, right, because it’s super bright. It’s super fresh has high acidity, which is amazing in wines. It’s our greatest strength as a wine region as we keep the freshness of wines. Every one of the Mediterranean climates around the world, we’re always striving to get the acidity But for us, this is already the easiest thing in the world. What I love about this wine is that we have great acidity here is based on Riesling centred on raceland. acidity can also be overwhelming as we temper that with Chardonnay, right, and the hint of reverts, which we’ll play with from year to year, that’s usually the smallest component. It’s always the smallest component. Yeah, I call it adult lemonade. And it’s just easy drinking a very approachable wine. It goes through the same winemaking process as any of our wines with a lot of care goes into making this particular wine and any of our wines. The blend is the key. And these Riesling terminar blends. Recent Chardonnay blends have really exploded in Nagra, the last 10 years or so. And this was one of the first ones and it’s one that we continue to really work hard on it, keep it fresh and keep it the idea new I think it’s a great place for everyone region in the new world to go is to develop a great portfolio of multivitamin wines because they’re ultimately I think, perhaps the most complex and interesting wines Also,

Natalie MacLean 26:46
these wines the sibling rivalry line, are they all the same price point?

Daniel Speck 26:51
Yeah, they’re all 1395 No, that’s not right. Actually, the rosae and the white Ontario at least would be 1395. Red is 1495. I’ve got a cab a little cab lens as well. Oui. And it’s actually 95

Natalie MacLean 27:06
It’s incredible, though the price points really for the holiday.

Daniel Speck 27:10
Yeah, thank you for saying that. I mean, we feel that way. Everything we do to make our wines mean it’s a craft production. I mean,

Natalie MacLean 27:18
so yeah, this is lovely. The Riesling blend, again floral, but citrus lime blossom. Génial. Good for spring and summer. Again, absolutely

Daniel Speck 27:29
not one path. Someone mentioned about the other ones. They’re some of the patty or so yes, this is this is that one too. I that was Jeff are wines. We can of course ship but we have another brand that we created a bunch of years ago called Red House wine company and White House wine company. Yeah. And I guess we don’t have those here today. But they’re interesting wines in BC there’s a Cabernet Shiraz and a Riesling Pinot Grigio. Okay, that and I been great successes, actually via rails using them as well right now. And also sold in most provinces are most widely distributed one and there’s sort of a lifestyle brand that but they’re very approachable, very tasty wine. So look for those in DC. And actually in restaurants you’ll find in BC, are Pinot Noir Pinot Grigio from Henry Pelham. You don’t order Pinot Grigio, baco noir or Kobe Katherine sparkling lineup. It’s such a good one the line

Natalie MacLean 28:20
guy here, Catherine. I love that girl. That’s what I bought for Christmas.

Daniel Speck 28:24
And maybe some of the private stores as well.

Natalie MacLean 28:27
Yeah, gorgeous. Well, there’s so many wines here. But yeah, the house wine. It’s kind of got a dark label with a chalk sort of font or something. All right, so maybe we should go to one of the reds. Where would you like to go on red?

Daniel Speck 28:42
Let’s start with the espec family reserve backhoe. Okay, that makes sense. I mean, this is what Henry of Pelham is known for his work.

Natalie MacLean 28:51
Why did you become so known? Other than I assume you started early you paid attention but why you synonymous with baco noir from Niagara?

Daniel Speck 29:00
Well, if I tell you the story, we were used to be known as a gourmet and Riesling producer. And, you know, it was very hard for us to get grapes. We didn’t have a lot planted, didn’t have a lot of money. And so we’re buying a lot of grapes from you know, little occasional producers and they would normally sell us grapes. And along the way, I remember. And we had dinner with our my mom and my dad and my mom was very adamant that we should make a wine like this one that came in at Green Label. They’ve had script label as an AMA Roni, delicious from this small, obscure producer called kithara le. And of course, Ginger le is the kingpin of amonia. People would argue and many would. We didn’t know that. And so she said, just go make something with this amrani and we got some advice from some growers who said, Well, you know, that’s a hard thing to pull off here. plant something called back on the war, and we had no clue what this was. We were really, truly novice. We planted a bunch of alcohol in the war. And as it came into production we learned from everyone that it was so obscure no one would be interested in it. And we didn’t really have a choice but to get going and make this wine It was 1988 was our first vintage a beautiful, beautiful growing year. And the backhoe came in amazing as it pretty much does every year. Our winemaker at the time said you know well thing to do with this wine is to barrel aged. And you know, we’re the banks barking at our heels and we didn’t have the money for anything like that. But my brother said, What the hell, we’re doomed anyways, find the money. Put the wine and barrel and it came out this you know this toasty, delicious, smoky, interesting, complex kind of wine. A new world style will be read. It’s on Malbec, if there’s infidelity for sure as to bandages absolutely exploded, just totally took off. And there is literally they would put limits on how much you could buy. When it came through vintages and Ontario, tried it out to the market. It was unbelievable. It took us a decade and a half to catch up with production. And even still, we struggle to stay in supply back where we’re planting more of it even though it’s

Natalie MacLean 31:09
an underdog grape it is. I mean, you’ve taken it to new levels, especially with the reserve, but even that old vines listing in the general list of 20 bucks. It’s amazing. I mean, I love tasting them side by side, which you can do at home most. So take the regular Bako generalist, I don’t know how much 13 $14 and then go for the old vines. And then I don’t know maybe there’s another skills I’ve been in this

Daniel Speck 31:33
because in Ontario at least and these ones are free, widely available across the country. It’d be like, say $15 for the classic tier where we all started with this one. You know, that was the beginning. Premium always in the beginning of $20 for the old vines and that’s minimum age of those mines is 20 years. There’s a lot of older vineyards in that the spec family reserves a single vineyard parcel of 30 are they now 30 1988 they would have gone into so I can do the math right now I do much wine but 30 something years. Those are 8494 they want it.

Natalie MacLean 32:06
So 34 years old. Okay. Sensationnel. So back to bahco here. What is kind of, I don’t know new and different about bahco these days, where are you going with bahco? Since you’re the leader in the industry, what is it that you want to do with it or take it to the next level somehow?

Daniel Speck 32:23
So one thing just as it only came in yesterday, actually for my brother, the classic fear of backhoe the original Foundation, this one just got picked as not just the best backhoe the best read at the Copenhagen Wine Festival in Denmark. It’s it Denmark has become this wonderful market for us as Germany and and off in London in this Nordic countries. embracing a backhoe is kind of fun because it’s so unique, right? Yeah. What do we do with backhoe? Every time we think we’ve hit the wall in terms of what other thing we can do with it. Somehow we find a new way to evolve and I think just speak of this wine specifically what makes it special. I mean beginning with we’ve got these vendors that are now 34 years old. So that is great. That means lower yield, naturally lower yield and more intensity and flavour but and more complexity. But also if all of our ageing regime where we will start ageing wine and small barriques the little barrels of 225 litre barrels, and then we finish this wine in 5000 litre fooders. It’s basically a really big barrel. But it’s got some of the features of a tank It looks like a giant barrel that beautiful same things they would use an M Moroni. For Moroni, actually, it marries the wine together better and gives you another layer of complexity. So this is this sort of evolution of this wine

Unknown Speaker 33:42
app. Sensationnel. Okay, so what is the most unusual or best food pairing you’ve ever had with? bahco noir?

Daniel Speck 33:51
Oh, that’s easy. So years ago, Chef friend of ours showed up the winery but the most unusual and best tasting down market when I say this, but it’s kind of articulo shooter of wine for nagraj so dealer shooter of course you know what is it goes tequila salt lemon, if I remember. So this is a little different, but it really is delicious. And you have to try this at home everybody just any backhoe works for this or well any of our backhoe deleasa that’s my pad when you grind some black pepper freshly onto a plate, give it a you know, take a minute here and like get a nice thick layer of black pepper. Now July please where we are in July. It’s perfect strawberry season, the first week to the Canada Day. We This is what we do in Canada, they actually Okay, that’s kind of a tradition at the winery in our family. And those beautiful fresh strawberries and the ones that are especially when they’re they’re red in the middle, not just that white, really nice and right. But any strawberry will do. You roll the strawberry in the pepper and you eat that and the pepper pulls that berry flavour out like crazy. Then you have a big sip of back like a gulp. It’s not a sip of Gulp at work. All together and the pepper pulls a flavour out of the back of the strawberry. It’s really delicious. It’s unusual. It’s weird. It’s fun. And it was a backhoe

Unknown Speaker 35:09
and a few strawberries.

Natalie MacLean 35:12
Lisa,

Daniel Speck 35:13
Canada and a tradition.

Natalie MacLean 35:14
I’m definitely going to try that. I’m Brian. D'accord. So what other reds Would you like to try? Dan, especially as we head into the

Daniel Speck 35:23
zone here of people who are, you know, here’s a wine that I’m really, really love. I mean, I’m really proud of this wine. So, you know, we tried the family tree white, so I’m used to left right here. Yes, I know. It’s a little a little crazy. Yeah. True. Yeah. You’ll find this. The blend will play moves around a little bit from year to year. It’s about consistency. Droite? Okay, so it’s a you know, a serraj mirlo capsule of camfrog, backhoe blend, etc. The case production on them is tiny is like 478 cases. Some of yours is 980 It’s a tiny production of wine. And I really love this wine. I was describing this it’s the white earlier or like this. Why is our shadow enough the Pelham because it’s if you know anything about shadow enough to pop in the road rose just with actually my former brother Matthew just a couple days ago, okay. They work with dozen or more grape varieties to produce these really interesting layer to complex wines. And our climate is so perfect for blending. Sometimes Pinot Noir is in there sometimes, you know other varieties. And it’s a great wine here, and it’s so well suited to Canada’s favourite cuisine, which is steak.

Natalie MacLean 36:36
So it’s the family rad. That’s what we were tasting here. But what I want to say about the reserve bahco is it tasted elegant. It was just like it wasn’t a big powerhouse. It was reminding me of an aged burgundy. Almost It was so good. Francis says heading to Niagara this week. always like to pick up a special wine I can’t get at the lcbo What would you suggest? Well, the gamma a est gamma a is a great wine and the new foom a blonde which is a Sauvignon Blanc. Also try that. So we’ll get them to try the foom a blown the gam a and I’ll show a few more bottles. Dan, thank you so much for being here, Dan. I know everybody loved it. So thank you, Dan. I will say goodbye for now.

Unknown Speaker 37:26
Okay, take care.

Natalie MacLean 37:32
Well, there you have it. I hope you enjoyed my chat with dance back. Here are my takeaways. I love the literary references Dan shares, like when he describes his brothers and himself living out the wine version of Lord of the Flies, as well as their most recent new baco noir wine called Lost Boys, which is of course a nod to Peter Pan. Everyone has a story, and Henry Pelham manages to add authentic tales to their blend of two. I also enjoyed the visual pictures Dan painted for us like the story of him walking back along that long vineyard row, looking at the vine leaves that he had suckered or cropped and feeling such satisfaction with the visual proof of his labour and three, Dan makes some excellent points about why family owned wineries have an advantage over corporations. Because their planning horizon is so long term it actually looks to future generations, which suits the long agricultural cycles of wine itself. From how long the vines take the mature to ageing the wine in the cellar. Family on wineries are not under shareholder pressure to produce quarterly payoffs. For I found it fascinating how Dan tied birth order of his siblings to their natural roles within the company, I’m sure that has broader application to other family owned businesses and affects the products they produce, just as it affects the wines that Henry apella makes. And five Lastly, I can’t wait to try the backhoe noir shooter that Dan described. So you eat a strawberry rolled and freshly ground pepper that will pull out its flavour. Then take a sip of Bako. If you try this, let me know what you think. You will want to miss next week when I’ll be chatting with Sheila Walsh and Anita Reynolds MacArthur hosts the wonderfully entertaining podcast called mom’s sipping sangria. They’ve got six kids between them. During each episode, these working moms discuss the ups and downs of motherhood while navigating preteen teen and young adult years. on next week’s episode, they’re actually interviewing me and we laugh and share mutual stories on everything from gruesome homemade wine to early family experiences with vino and this will be Episode 100. So I’ll also be announcing the winners of the three sign hardcover editions of unquenchable, named one of Amazon’s best books of the year. These will go to three people who come up with the best ideas on how to celebrate this milestone, and or who suggest great interview candidates for the next 100 episodes. Oh, yeah, baby. There’s still time to enter. So just email me at Natalie, at Natalie MacLean calm, or tag me on social media at Natalie MacLean. And in the meantime, if you missed Episode Four, where I take you behind the scenes and creating the audio version of my first book, red, white and drunk all over, go back and take a listen. I also share with you a passage from the book that I think you’ll find entertaining. I’ll share a short clip with you now to whet your appetite. Have you ever talked non stop for two hours, it is a marathon for the mouth. I was constantly sipping on water so that my tongue wouldn’t stick to the roof of my mouth permanently. When you read out loud for performance, you need to triple your energy, your vocal variety and you need to exaggerate your mouth movements for better enunciation. Because it all gets dampened or mushed together in a recording. Then there’s the technique of not sounding like you’re pounding on the microphone when you have words beginning with the letters p, d, c, k, and T. The rush of air on those letters creates plosives or plosives. I did that on purpose. The sessions were physically and emotionally draining. I ended up taking a vow of silence for the rest of the day until I had a glass of wine.

If you liked this episode, please tell one friend about it this week, especially someone you know who’d be interested in the wine tips that Dan shared. You’ll find links to the wines we tasted a link to the video version of this chat, where you can find me on Facebook Live every second Wednesday at 7pm. Eastern including this evening if you’re listening to this podcast on the day it’s published, and how you can join me in a free online wine and food pairing class. That’s all in the show notes at Natalie MacLean comm forward slash 99. Thank you for taking the time to join me here. I hope something great is in your glass this week. Perhaps it’s a wine made by a family owned winery, or one that reconnects you with your own family memories.

You don’t want to miss one juicy episode of this podcast, especially the secret full body bonus episodes that I don’t announce on social media. So subscribe for free now at Natalie MacLean comm forward slash subscribe. We’ll be here next week. Cheers

commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *